Magazine Cuisine

Gâteaux à la citrouille, fourrés de mousse à l'érable et pommes caramélisées

Par Vibi

Gâteaux à la citrouille, fourrés de mousse à l'érable et pommes caramélisées

Recette suggérée par Kelly de Sounding My Barbaric Gulp
dans le cadre de ma vingt-troisième participation aux TWD
Le week end dernier, la ville de Half Moon Bay en Californie, célébrait son 38e festival d’Art et de citrouilles. C’est avec une citrouille pesant 1528lbs (695kg) que Starr, un homme de l’Oregon, y a remporté le premier prix, arrivant second au record mondial brisé en 2007 : une citrouille du Rhode Island pesant 1698lbs. Lors de ce festival qui attire plus de 250 000 visiteurs, la plus grosse citrouille gagne le concours en remportant un prix de $6 par livres pesées, avec une possibilité de $20 000 à gagner, pour la totalité des participants. Starr, de l’Oregon a donc ramené $9000 à la maison, laissant le reste des prix à être divisé entre les autres concurrents. C’est la deuxième année consécutive que Starr repart gagnant, du concours. « Lorsqu’on s’engage dans ce genre de culture, c’est un peu le but. Chaque fois qu’on plante une graine, on pense à briser le record du monde et d’accomplir tout ça, c’est un peu le rêve de chaque cultivateur. » affirme Starr qui dimanche dernier, a conduit sa citrouille vers le sud, sur un futon qu’il avait trouvé en bordure de route. Les plus grosses citrouilles contiennent environ 800 graines et leur culture d’environ 4 mois, nécessitent 3000 à 4000 gallons d’eau, ce qui rend la croissance de ces citrouilles, un travail colossal. « On doit garder la terre dans laquelle elles poussent, constamment saturée d’eau, on doit faire attention aux insectes et aux maladies en vaporisant au besoin. Les vignes des citrouilles doivent être taillées et supportées en permanence. » soutient Brent Chester, propriétaire d’une citrouilles pesant plus de 500lbs.
« Le melon a été divisé en tranches par la nature afin d'être mangé en famille. La citrouille étant plus grosse peut-être mangée avec les voisins et amis. »
Extrait de Etude de la nature XI, Bernardin de SAINT-PIERRE

Gâteaux à la citrouille, fourrés de mousse à l'érable et pommes caramélisées
Gâteaux à la citrouille, fourrés de mousse à l'érable et pommes caramélisées

Gâteaux

  • 2 t. farine
  • 2 c. à thé poudre à pâte
  • ¼ c. à thé bicarbonate de soude
  • Pincée de sel
  • ¾ c. à thé cannelle
  • ½ c. à thé gingembre
  • Pincée de muscade
  • Pincée de piment jamaïcain
  • ½ t. beurre à température ambiante
  • ½ t. sucre
  • ¼ t. cassonade
  • 2 gros œufs
  • ½ c. à thé vanille
  • ¾ t. purée de citrouille non sucrée
  • ¼ t. babeurre
  • ½ t. raisins secs
  • ½ t. pacanes hachées

Pommes caramélisées

  • 4 c. à table beurre
  • 4 c. à table cassonade
  • 10 petites pommes pelées parées (5 tranchées en lamelles, 5 coupés en brunoise)
  • ½ c. à thé cannelle
  • 2 c. à table rhum (brandy, Cointreau ou autres boissons)

Mousse à l’érable

  • 1 t. crème 35%
  • ¼ t. caramel à l’érable
  • Caramel à l’érable (facultatif)
  • Pacanes hachées (facultatif)

Pour les gâteaux
Dans un bol, bien mélanger la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude, le sel et toutes les épices, réserver.
Dans une grande jatte, à l’aide d’un batteur électrique, battre le beurre, la cassonade et le sucre à vitesse moyenne, jusqu’à pâles et mousseux.
Ajouter les œufs un à la fois, en battant une minute après chaque addition.
Ajouter la vanille et battre jusqu’à bien incorporée.
Ajouter le babeurre et la purée de citrouille et battre à faible vitesse jusqu’à l’obtention d’une pâte bien lisse.
À l’aide d’une maryse, ajouter les ingrédients secs aux ingrédients liquides, seulement jusqu’à incorporés (ne pas trop mélanger!).
Incorporer les raisins et les pacanes.
Verser la pâte obtenue dans les cavités d’un double moule à gâteaux creux, préalablement beurré.
Cuire au four sur la grille du centre, à 350° pendant 40 minutes.
Laisser tiédir quelques minutes à température ambiante, démouler et laisser refroidir complètement avant de garnir.
Pour les pommes caramélisées
Dans un grand poêlon, faire fondre le beurre sur un feu modéré, y ajouter la cassonade et laisser cuire jusqu’à ce que la cassonade soit bien dissoute.
Ajouter les pommes et laisser caraméliser 5 minutes en remuant le tout à quelques reprises.
Déglacer le poêlon avec le rhum et laisser cuire jusqu’à évaporation complète.
Séparer les lamelles des morceaux de pommes et remplir le fond de chaque gâteaux de la brunoise de pommes caramélisée.
Décorer l’encolure des gâteaux des lamelles de pommes restantes.
Pour la mousse à l’érable
Fouetter la crème et délicatement y plier le caramel à l’érable.
Garnir le centre des gâteaux de la mousse obtenue et parsemer de pacanes hachées arrosées de caramel à l’érable.
*Donne deux gâteaux.
Source : Baking, From My Home to Yours - Dorie Greenspan - déclinaison


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vibi 521 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte