Magazine Cuisine

Session d'entraînement au championnat RVF : la hoooonnte!

Par Eric Bernardin

PA221107

Mercredi dernier, une douzaine de personnes se sont réunies afin de s'entraîner pour le 1er round du Championnat d'amateurs de la Revue des Vins de France (qui se tiendra à Bourg le 22 novembre prochain). Treize vins à reconnaître en aveugle par équipe de deux personnes. Si l'exercice paraît relativement facile lorsqu'on se retrouve autour d'une table, que les échanges fusent, que des indices sont donnés par la personne qui l'a amené, c'est ici une autre paire de manche. Tous les vins étant carafés, il n'y a même pas la forme de la bouteille qui peut aider...
D'abord une série de vins blancs

PA221101
1er vin (effervescent) : nez sur les fleurs blanches, la poire, les fruit secs. Bouche acéré, s'arrondissant ensuite, pour s'achever sur une finale courte et un peu chaude. Sûrement trop habitué à des Champagnes de grande qualité, celui-ci ne peut pas en être. On part donc sur un Chardonnay de Limoux. Ben non, c'est bien un Champagne, à majorité pinot noir. Lavigny 2002.
PA221102
2ème vin :
nez assez incroyable (de fou, notai-je) sur l'abricot, la cire, la fumée... Bouche à la fois ronde et tonique, avec une finale saline très expressive. J'aime beaucoup. Mais difficile de le localiser. Nous finissons par nous décider pour un Saint-Joseph à base de Marsanne. Tout faux, c'est un entre-deux-mers à majorité sauvignon. Cuvée Hortense 2007 de la maison Cheval Quancard. Vu hier à Leclerc : 3€75!!!! J'en ai acheté une bouteille pour le boire à tête reposée...
PA221103
3ème vin :
nez sur le bourgeon de cassis, la rose et le miel. Bouche ronde, charnue, de belle intensité. Finale longue un peu chaude. Le bourgeon de cassis nous fait partir sur un sauvignon. Le côté chaud sur 2003. Pas ça du tout! C'est un vin corse issu de Bianco Gentile du Clos Canarelli. Hmmmm...

PA221105
4ème vin : nez superbe sur le coing, la cire et les agrumes confits. Bouche droite, de belle ampleur, avec une finale longue et intense. Nous partons sur un chenin d'une belle année : 2002. Pour le producteur, je tente Fosse sèche. Nous avons bon pour le chenin et le 2002. Par contre, c'est la cuvée Rosiers du domaine de Bellivière. Rhaaa, je savais que je le connaissais, ce vin!

PA221104
5ème vin : nez sur la rose, le poivre et le lard fumé. Bouche riche, ample, limite suave. Belle finale. Nous partons en Alsace. Hésitation entre plusieurs cépages. Et si c'était un vin de Deiss? Allez un Engelberg. Autant dire que c'est encore tout faux : c'est un Condrieu de Guigal (viognier, donc).

6ème vin (hors jeu, c'est moi qui l'ai amené): nez sur la mangue, les fruits de la passion, le coing, l'encaustique. Bouche ample de grande intensité, soutenue par une belle acidité. Grande finale. A priori, personne ne l'a trouvé, celui-là ;o) C'était un Marestel 2003 de Dupasquier (100% roussette).

Puis viennent les vins rouges...

PA221108
7ème vin : nez sur la griotte, le poivre, la terre. Pas de doute, c'est un pinot noir. La bouche est fraîche, légère, fruitée, avec une finale courte. Plutôt vin de soif. Si c'est un bourgogne,c'est une "petite" appellation. Un givry? Ben, encore faux. Un vin de pays du Périgord à base de Merlot. Les deux collines. Vindiou!

PA221109
8ème vin : nez riche, sur la framboise, le poivre, le café. Bouche ample, mûre, avec un bel équilibre. Fin chaude et épicée, avec des tannins un peu rustiques. On part sur une syrah du Rhône. Un Cornas. Pas ça du tout. C'est .... Haut Brion 2004! Bigre...

PA221110
9ème vin : très beau nez, sur les fruits noirs, le poivre, la fumée (ça aurait dû être un indice, cette fumée...). Bouche riche, pulpeuse, veloutée. Finale puissante, mais un peu sèche. Alors, là, c'est sûr, c'est une côte rôtie! Eh non : c'est la Mission Haut-Brion 2004! Re-bigre...

PA221113
10ème vin : nez confit, aux notes exotiques (très "bois américain"). Bouche ample, mûre, d'une grande densité, avec des tannins un peu fermes en final. Nous partons sur un Languedoc syrah / carignan. C'est en fait un vin de pays d'Auvergne à base de Gamay. L'arbre blanc.

PA221111
11ème vin : nez champignonné, avec des notes d'encaustiques et de fruits confits. Bouche assez maigre, acide. Fin douce sur le champignon, encore. On part sur un vieux Bourgueuil. Pas bon! C'est un Pomerol  : château Beauregard 2001. Bizarre, tout de même...

PA221120
12ème vin : nez "rive gauche" sur le poivron, les fruits rouges, les épices. Bouche assez légère, acide. Fin chaleureuse qui contraste un peu trop (Chapta?). Nous partons sur un Médoc d'année "froide" : 2004. C'est en fait un Côtes de Bourg 2005. Cuvée Caractère 2005 du Château de la Grave.

PA221114
13ème vin (hors jeu, puisque apporté par mon partenaire): nez mûr, élégant sur le poivre , les fruits compotés et les épices. Bouche fine, d'une belle concentration, avec des tannins bien fondus. Je pars sur Chateauneuf. C'est bien cela. Domaine Pierre Usseglio 2006. Mais ça ne nous rapporte aucun point :o(

Nous avons ensuite mangé sur le pouce avec d'autres vins que nous avions amenés. Mais je n'ai pris aucune note à leur sujet... Assez travaillé pour la soirée!

En tout cas, le bilan n'est pas terrible. Je ne sais pas ce que ça va donner le mois prochain, mais nous ne pouvons pas dire que nous sommes au point!...

PA221115


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eric Bernardin 4274 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines