Magazine Cuisine

Vingt-quatrième participation aux TWD - Cupcakes "tombeaux" double chocolat menthe

Par Vibi

Vingt-quatrième participation Cupcakes
Recette suggérée par Clara de I(heart)Food For Thought

dans le cadre de ma vingt-quatrième participation aux TWD
Paris, la «Ville Lumière» cache une ville de noirceur, une vaste toile souterraine de tunnels qui fut autrefois le refuge de bandits, de contrebandiers et de saints, mais qui abrite aujourd’hui les ossements de plus de 6 millions de Français. Ce labyrinthe surnaturel hante à présent l’esprit des vivants, des jeunes en quête d’aventure aux explorateurs urbains, tailleurs de nouvelles frontières. Les quelques 185 miles de tunnels et d'étranges passages qui sillonnent le ventre de la ville, sont pour la plupart des carrières desquelles a été extraite la pierre calcaire servant à la construction de la capital française, d’autres hébergent les câbles électriques et téléphoniques. En ces endroits les plus profonds, quelques 100 pieds sous terre, gisent les catacombes qui gardent les os des cimetières débordants du 18e siècle. Certaines parties des catacombes sont ouvertes au public, mais l’aventure n’est pas conseillée aux âmes sensibles. L’entrée à sens unique et à peine plus large qu’un homme, descend jusqu’aux entrailles grises et rocailleuses du dédale de galeries, de recoins et de crevasses qui s’ouvrent devant ses courageux visiteurs. La visite se fait beau temps, mauvais temps et suggère une promenade à l’étroit, glissante en certains endroits et poussiéreuse en d’autres. Des murs d’ossements, des totems de crânes, des bancs morbides aux pieds funestes, par centaines de milliers, à chaque détours les crânes, vertèbres, fémurs, tibias, cubitus et péronés y dorment silencieusement, entassés dans la moiteur d'une odeur sans nom. Les catacombes de Paris comptent parmi les endroits touristiques les plus terrifiants au monde. Certains qu’on appelle les «cataphiles», en sont des adeptes malgré l’ambiance fantomatique et les lugubres recommandations …qu’on y retrouve.
Vingt-quatrième participation Cupcakes
Un des plusieurs macabres écriteaux retrouvés...
Vingt-quatrième participation Cupcakes
...non loin de là.
Cupcakes
  • 1 t. farine
  • ¼ t. cacao
  • ¼ c. à thé poudre à pâte
  • ¼ c. à thé bicarbonate de sodium
  • Pincée de sel
  • ½ t. beurre à température ambiante
  • ¾ t. sucre
  • 1 gros oeuf
  • 1 gros jaune d’oeuf
  • ½ c. à thé vanille
  • ½ t. babeurre
  • 2oz chocolat mi-sucré fondu tiédi
Glace
  • 3oz chocolat mi-sucré grossièrement haché
  • 1 c. à table sucre glace tamisé
  • 2 c. à table beurre froid coupé en cubes
  • 2 gouttes d’HE de menthe
  • Pâte d’amandes (façonnée en 8 petites pierres tombales)
  • Colorant alimentaire foncé (dilué dans une liqueur au choix, pour peindre les inscriptions des pierres tombales)

Pour les cupcakes
Dans un bol, bien mélanger la farine, le cacao, la poudre à pâte, le bicarbonate de sodium et le sel, réserver.
Dans une grande jatte, à l’aide d’un batteur électrique, battre le beurre à vitesse modérée, jusqu’à bien crémeux.
Ajouter le sucre et battre à nouveau pendant 2 minutes.
Ajouter l’œuf et le jaune d’œuf, un à la fois en battant pendant une minute après chaque addition.
Ajouter la vanille et battre à nouveau jusqu’à bien incorporée.
Toujours l’aide du batteur électrique mais à faible vitesse, ajouter les ingrédients secs en deux étapes, en alternant avec le babeurre et en ne battant que jusqu’à incorporés (ne pas trop battre!).
Incorporer le chocolat fondu à l’aide d’une maryse.
Verser l’appareil dans 8 petits moules à cakes préalablement beurrés.
Cuire au four sur la grille du centre, à 350° pendant 22 à 25 minutes ou jusqu’à ce que le test du cure-dent réussisse.
Laisser tiédir 5 minutes à température ambiante avant de démouler.
Laisser complètement refroidir.
Pour la glace
Faire fondre le chocolat sur un bain-marie.
Laisser tiédir le chocolat fondu, hors du bain-marie pendant 5 minutes.
À l’aide d’une maryse, incorporer le sucre glace dans le chocolat, suivi des cubes de beurre et de l'HE de menthe.
La glace devrait être encore bien liquide, profiter de sa consistance pour en glacer les tombeaux en la laissant couler sur les côtés.
Décorer de pierres tombales en pâte d’amandes.
Source: Baking, From My Home to Yours - Dorie Greenspan - déclinaison
IMPRIMER CETTE RECETTE (sans photo)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vibi 521 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte