Magazine Cuisine

Internet et vin: focus sur Vinogusto

Par Elmarco

La libre essentielle du 18 Octobre 2008 était consacrée à la gastronomie et au vin. L’article ‘Du vin sur ma toile’ par Nicolas Bogaerts fait la part belle à Vinogusto :

raisinslibreessentielle.jpg
vin et internet
Il aura fallu attendre quelques années avant que le milieu du vin n’investisse Internet. Le retard est désormais comblé : la dive bouteille y occupe une place de choix. Preuve que si le vin est bel et bien un produit charnel, il est aussi un symbole de partage et de convivialité. Illustration avec Vinogusto, guide en ligne des plaisirs du vin.

Au commencement, amateurs et professionnels se retrouvaient – et se retrouvent encore –sur des forums pour y partager impressions et notes de dégustations : de fervents passionnés,parfois professionnels, pas toujours experts ni oenologues, mais qui en connaissent plus loin que le jet d’un bouchon. Très vite, beaucoup ont créé leur propre blog. Ils sont à ce jour une myriade à partager leur passion, certains avec talent. Les vignerons (grandes ou petites appellations) finissent par leur emboîter le pas, soucieux de lever un coin devoile sur leur amour du terroir, leur mode de vie, leur savoir-faire. En cinq ans, tout ce quela filière compte d’acteurs, anciens ou nouveaux, renommés ou plus discrets, a envahi la toile avec avidité. Comment s’y retrouver ?

Choisir son vin.
Installé en Belgique, Vinogusto propose à ses visiteurs de choisir leur vin en suivant les recommandations d’utilisateurs qui partagent leurs expériences, à l’instar d’autres sites tels que l’américain Cork’d ou le français Vinorati. Intégrant les spécificités du Web 2.0 (interactivité et communauté), Vinogusto propose des pages personnalisées où chacun peut livrer ses découvertes, ses conseils. Le site se dégage par sa clarté, sa souplesse de navigation.Ses pages multilingues (français, néerlandais, anglais, espagnol, italien) lui donnent unelarge audience et donc une information très étendue sur les régions de production, les possibilités de tourisme viticole, les logements à proximité des vignes, les points de vente.« C’est une aide pour choisir et trouver son vin, résume Marc Roisin, le fondateur. Nous avons voulu élargir à Internet cette dynamique d’échange de bons plans que beaucoup pratiquent au quotidien, créer un site communautaire pertinent, qui pourrait signaler où trouver un vin rouge dans tel budget pour accompagner mon menu du soir ou encore quel vin dans mon supermarché habituel pourrait convenir. »

Trouver son vin.
Depuis sa création il y a moins de deux ans, le site pointe à plus de 10 000 visiteurs uniques par jour. Il héberge quelques 5 000 contributeurs venus discuter bonnes bouteilles et bonnes adresses : « Nous passons beaucoup de temps à alimenter la base de données vins, producteurs, lieux et points de vente. Beaucoup d’efforts ont été faits autour des foires aux vins pour aller chercher l’info à la source, auprès des grandes surfaces, des organisateurs : nous en avons tiré une rubrique consacrée aux foires et salons, qui suit toute l’année vinicole avec les lieux, les dates, les listes de vins et les prix. Nous avons des accords avec des sites partenaires pour proposer plus d’adresses de logements et de restos gastronomiques dans les régions vinicoles. Nous avons également un partenariat avec Idealwine, un site qui fournit un service prisé par certains : connaître la cotation de leurs vins en salles de vente. »

Un langage à portée de tous.

« Nous avons voulu créer un guide en ligne où ne s’exprime pas exclusivement la parole de l’expert, mais l’expérience de tout un chacun. Il n’y a pas besoin d’être un professionnel pour avoir quelque chose d’intéressant à dire où à expérimenter autour du vin. » Entre, ici, Jonathan Nossiter : « Il y a une demande du type « dis-moi ce que je peux acheter les yeux fermés et je te ferai confiance ». On suit l’avis des amis pour choisir un film au cinéma, un cd, un dvd… pour le vin, il n’y a pas de différence. C’est l’essence même du coup demain, du partage. On rencontre différents niveaux d’expertise, et sur les 80 000 avis, aucun ne se contente de démonter celui qui le précède. C’est un lieu de convivialité. »

Probablement la plus belles réussite de Vinogusto est la facilité avec laquelle il est
possible d’organiser une escapade oenophile et d’entrer en relation avec le coeur du vin,
ceux qui le façonnent à l’image de leur terroir : « Nous voulons démystifier le monde
du vin : les vignerons aiment parler de leur travail, le partager, encourager les découvertes. Comme nous, finalement. »

Article publié dans La Libre Essentielle du 18 Octobre 2008


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Elmarco 902 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines