Magazine Culture

Roland Hugentobler, Journal de la cuisine

Par Alain Bagnoud
Des dizLes Pâquis à Genèveaines de petites histoires composent Journal de la cuisine. Elles racontent des petites tranches de vie, présentent parfois des pastiches (de roman policier ou historique), et sont unies par un sens de l'humour très anglais.
Roland Hugentobler nous parle la plupart du temps de gens ordinaires pris dans l'aventure de la vie quotidienne, laquelle contient, semble dire l'auteur, beaucoup plus d'intérêt ou de fantaisie qu'on ne le pense. Pas mal de textes sont à la première personne du singulier, et on y retrouve régulièrement un électricien, ou qui se présente plus ou moins comme tel. Ça voyage, dans l'espace et dans le temps. L'Egypte de Touthankhammon, la Russie de Tolstoï, le Laos, Seattle, le Pôle Nord et bien d'autres lieux. On rencontre donc forcément ici et là des personnages historiques ou littéraires, Raspoutine, Witold Gombrowicz, la fille d'Ornella Mutti ou le Diable, mais utilisés à la sauce Hugentobler, avec un mélange de fantaisie et d'ironie qui s'attache à montrer qu'il existe un merveilleux quotidien.
Les nouvelles sont signées par des personnages différents aux noms souvent bâtis sur des jeux de mots généralement référentiels. Au hasard: Henri Nabuchodinosaure, Pôl En Ski, Arsène Supin, L'Abbé Pingre. Quelques animaux aussi se mêlent d'écrire, un oiseau, une lionne...
Tout ça forme un livre divertissant, allègre, plaisant, au ton badin, détaché, et aux histoires qui se terminent presque toujours par une petite chute amusante.

Roland Hugentobler, Journal de la cuisine, Editions de la Truite


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alain Bagnoud 665 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines