Magazine Cuisine

Ma spécialité: le "Poulet Coco" façon créole, encore un peu de soleil!

Par Missrimel

Bon, je t'entends râler, là...

"Oui, elle nous dit que sa spécialité, c'est le poulet coco, mais nous, ben le poulet coco, on n'en a pas encore vu la nuance de la couleur de la recette" et tout...

De toutes façons, ça ne m'étonne pas, tu es un sale gosse. Jamais content.

C'est comme tu vas sûrement te plaindre qu'en ce moment, il fait froid. Et que tu es gelé le matin, en grattant les vitres pleines de givre de ta Twingo violette. Et que les températures comme celles qu'on a en ce moment, ça devrait être interdit, que ça ne te donne pas envie de te lever le matin, qu'il fait encore nuit en plus, et que c'est pas possible ce temps encore heureux il ne neige pas, et pourtant s'il neigeait ben il ferait moins froid.

Chiant, je te dis, que tu es. Pire que moi, c'est dire.

Et qui c'est qui se plaignait cet été: mais qu'est-ce que c'est que ce pays où il fait 40°C à l'ombre, et on étouffe dans cette bagnole, la clim marche jamais, saleté de gadget à la co. noix, et c'est pas possible j'arrive pas à dormir tellement j'ai chaud etc.

Oui, tu le sais que j'ai raison.

J'ai toujours raison d'ailleurs.

Normal, je suis une fille.

C'est donc un pléonasme, n'est-ce pas, car comme chacun sait: la femme détient la vérité absolue.

En l'occurence, la RECETTE DU POULET COCO.

Mais la question est: vais-je te la donner, cette recette sublime?

Car après tout, c'est le mystère qui fait le charme d'une femme.

Oui, rien à voir, je sais, mais que deviendra l'ambiance très particulière et délicieusement créole de mes petits dîners entre amis si, lorsque j'irai chez les-dit amis suscités, on se mange le même poulet coco, hein?

Ben oui, ben oui! Ils ne me diront plus: "mais qu'est-ce que c'est chouette, y'a que chez toi que je mange un truc pareil!".

Et donc, ils ne verront plus d'intérêt à me faire tout plein de compliments.

Et je vais me sentir toute déçue de ne pas avoir encore les "oh!!!" et les "ah!!!" quand le plat arrivera fumant sur la table décorée de géraniums rosats et de noix de coco séchée.

Et je vais me sentir moins forte. Et je vais perdre toute ma confiance en moi.

Et je vais faire mes valises et quitter le château de la Star Ac' tellement je serai dégoutée... Euh... Non, là, j'extrapole un peu, hein. A la limite, je pourrai quitter mon appart' en claquant la porte, mais après on sera bien avancés quand je reviendrai parce que je n'ai nulle autre part où dormir et qu'ils auront déjà sifflé tout le rosé, même pas y m'en auront gardé un peu pour me réchauffer (quel temps de me*de).

Bref.

Si tu veux que je te donne la recette, tape 1 Heu, re-scusez-moi, re-extrapolation Star Ac'esque. En même temps, je ne regarde pas la Star Ac', je ne sais pas ce qui me prend aujourd'hui...

Tu crois que c'est un message subliminal de mon subconscient?

Tu crois que je devrais m'inscrire pour devenir riche et célèbre et passer pour une cruche?

Tu crois que j'ai envie en vrai d'habiter un château?

Tu crois que Nikos a envie de Poulet coco?

Haannnn.... trop fort le subconscient....

Prochainement si vous le voulez bien, dans Santal et Chocolat, un live de moi-même dans une interprétation lyrique très personnelle du célèbre "Bal Masqué" de la non moins célèbre "Compagnie Créole". Sous vos applaudissements.

Poulet Coco façon "Mandibule" (06, Menton)

Pour 6 personnes

Dans une poele, faire dorer de toute part, avec une noisette de beurre et un peu d'huile d'olive, 6 belles cuisses de poulet. Saler et poivrer les cuisses, puis les réserver.

Faire revenir dans cette poêle avec un peu d'huile d'olive 4 oignons émincés. Lorsqu'ils deviennent translucides, saler, poivrer, puis mettre de côté.

Faire fondre une noix de beurre dans la poele et cuire à feu doux, avec une demi-botte de persil ciselé et 3 gousses d'ail écrasées, quatre bonnes poignées de champignons de Paris surgelés. Quand ils ont rendu leur eau et qu'elle s'est évaporée de la poele, retirer du feu. Saler et poivrer.

Mettre dans une cocotte minute les cuisses de poulet, les oignons et les champignons. Ajouter 1/2 litre de bouillon de volaille, 1 briquette de lait de coco, 3 poignées de noix de coco en poudre, 1 cuillère à soupe de cognac et 4 cuillères à soupe de rhum blanc. Ajouter 1 boite d'ananas en dés avec son jus. Saler encore, poivrer selon goût.

Mettre la cocotte en chauffe, attendre qu'elle siffle puis baisser le feu, et faire cuite 10 minutes à feu doux.

Retirer les cuisses de poulet de la cocotte, et faire épaissir la sauce en ajoutant, dans la sauce chauffée à petits bouillons, 3 cuillères à soupe de Maïzena diluées dans un peu d'eau.

Remettre les cuisses dans le plat, et réchauffer au moment du service.

Servir avec du riz basmati saupoudré d'un peu de poudre de coco, et entouré d'un filet de sauce ananas coco...

Bon, j'y vais ou pas, à la Star Ac'?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Missrimel 128 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte