Magazine Cuisine

C'est toujours comme ça...

Par Maigremont

Une dégustation chez Benoît en pleine semaine, ça ne se refuse jamais ! Comme toujours, chez lui, on y va pour les découvertes, des petites choses qu'on ne soupçonne même pas. C'est également un plaisir que de se retrouver près de son Bleu de Gascogne, devenant ronfleur à ses heures perdues, dès l'entamme du 3 ème vin !

Les vins sont dégustés à l'aveugle. Le verdict tombe avant de passer au suivant.

Désolé pour le manque d'illustrations, mais ma petite tête avait oublié l'appareil photo !

Déjà une première interrogation sur le premier vin : la robe est saumon, avec des bulles très très fines. Le vin évolue sur un registre minéral et l'abricot. Finale un peu végétale. Moyen +. C'est la version effervescente du Coteaux du Vendomois 2006 autrement dit le "Gris Pétillant" de Patrice Colin. C'est 100 % Pinaut d'Aunis (pas retrouvé celui là : Benoît, si tu me lis ;-))

Autant le premier était minéral, autant celui-ci l'est encore plus, avec des nuances de frangipane. La bouche est acidulée, avec un petit sucre résiduel et d'une belle gourmandise ! Et un joli Muscadet Sèvre et Maine sur Lie 2007 cuvée "Granite de Clisson" de Marc Ollivier du domaine de la Pepière, un ! C'est élégant, c'est bien fait, ça mérite un Bon + allégrement.

Le nez du suivant est floral avec une robe dorée soutenue. La bouche est plus grasse, mais plus molle aussi. Le temps a du la patiner. Pas du tout reconnu qu'il s'agissait encore d'un Muscadet Sèvre et Maine sur Lie 2002 (eh oui) de Bruno Cormerais. Moyen +

Belle robe paille qui délivre un savoureux mélange exotique, plutôt linéaire. La bouche est assez souple et donne dans les mêmes senteurs que le nez. Ca manque juste d'un poil d'acidité, mais pas surpris qu'il s'agisse d'un Anjou blanc 2002 de Pierre Bise. Bien

Un beau fruit claquant, des notes giboyeuses : c'est très plaisant. La bouche est près du raisin et c'est l'amertume qui tient le vin de bout en bout. C'est diablement gourmand et même assez long. Très beau spécimen que ce Vin de Pays de l'Hérault 2007 du Mas Laval , cuvée "les Pampres". Très bien. Je voulais regoûter ce vin à tête reposée à la maison, mais il n'y en avait plus :-(

Nez légèrement fermée mais du genre floral (pivoine, rhododendron) et quelques note fumées. La bouche est pleine et faite d'épices avec une petite amertume en final. "La Carignatora" lot 2006 le Chant de Marjolaine, domaine Rimbert (Vin de Table 100 % Carignan). Première rencontre mais à revoir. Moyen +

On change de registre ! Le nez est puissant, mur, rose avec un fruit assez pur, bel élevage. C'est agréable. Mais ça se gâte en bouche : c'est riche, puissant, chaleureux, grosse matière, certainement de trop ! C'est dissocié par rapport au nez, malgré un joli fond de verre typé Maury. C'est moi qui ai apporté ce vin, et je vais laisser dormir les autres Santa Cruz de Artazu 2005 Navarra, 100 grenache. Moyen +.

On change radicalement de registre : on est en présence d'un Bordeaux à maturité, enfin c'est ce que je pense ! Le très beau nez est suave, mur, fumé avec quelques touches de champignons et de menthol. La bouche offre des tanins souples et bien intégrés. L'élevage se fait discret. C'est plutôt bon, et ça montre à mon avis un vin d'une certaine race. C'est un Pauillac Château Lynch-Bages 99. Très bon en ce moment. Bien +.

Et le petit dernier. Un vin à la robe dorée qui donne dans la pâte de coing, miel et confit avec une belle richesse, ça met forcement sur la voie ! La bouche est ample mais manque d'un peu de tension. Millésime 2003 ? C'est un Chaume 1er Cru des Côteaux du Layon 2003 de Michel Blouin.

Encore un moment précieux passé en ta compagnie ami Benoît (et celle des autres) ! Merci pour ta simplicité, ta sympathie, ta générosité. Ne change rien de rien !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • C'est la rentrée

    Cela n’aura échappé à personne … pour l’originalité du titre, il me faudrait faire un peu plus d’efforts. Alors, que se passe-t-il du côté des livres, après... Lire la suite

    Par  Oenotheque
    CUISINE, LE VIN
  • C'est la rentrée

    Cela n’aura échappé à personne … pour l’originalité du titre, il me faudrait faire un peu plus d’efforts. Alors, que se passe-t-il du côté des livres, après... Lire la suite

    Par  Oenotheque
    CUISINE, LE VIN
  • C'est du vin...et alors? Dico incorrect du vin

    C'est vin...et alors? Dico incorrect

    Ca y'est, la rentrée des classes c'est du passé et première devinette que l'on entend lors des pauses clopes sur le parvis de la Sorbonne et des facs de bio:... Lire la suite

    Par  Dc Dc
    CUISINE, LE VIN
  • Les enfants du roc(k), c'est Interdit aux snobs!

    Aujourd’hui, petit coup de cœur rock’n’roll pour la cave coopérative d’Embres et Castelmaure, nichée dans les Hautes Corbières, sur le terroir de Durban (entre... Lire la suite

    Par  Dc Dc
    CUISINE, LE VIN
  • Vendanges, c'est parti!

    Ca y est le raisin est mûr! Il ne demande qu'à être cueilli délicatement, Collecté dans un seau... puis versé dans une baste... Lorsqu'elles sont toutes... Lire la suite

    Par  Eric Bernardin
    CUISINE, LE VIN
  • F??tes pas la t??te, c'est la youwine ann??e!!!!!!

    Apr??s No??l, c'est toujours le r??veillon du 31 qui se profile... Alors entre champagne, vin et digestif - ?? consommer avec mod?? Lire la suite

    Par  Dc Dc
    CUISINE, LE VIN
  • Youpi ! C'est vendredi

    Non, ce n'est pas la dégustation virtuelle des Vendredis du Vin, ça ce sera pour la semaine prochaine. Il s'agit d'une newsletter hebdomadaire, à destination... Lire la suite

    Par  Oenotheque
    CUISINE, LE VIN

A propos de l’auteur


Maigremont 849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines