Magazine Cuisine

PâTE de COINGS et GELéE de COINGS

Par Ladycocotte

OUUUUFFFFF ! ! ! Juste à temps... Juste avant l'hiver, Noël, les cadeaux, les gros repas, et tout et tout, ... j'ai enfin eu le temps de faire de la gelée de coings et de la pâte de coings of course ! !
Le coing, j'adore... et dixit ma mère "depuis toute toute toute petite" puisqu'à lépoque de mes petits pots, le "pomme-coing" avait déjà ma préférence.
J'ai trouvé de beaux et gros coings bien jaunes et j'ai fait, comme chaque année, un peu au pif... La seule différence, c'est que cette année, je n'ai pas pelé les coings... et très sincèrement , je me demande bien pourquoi depuis toutes ces années je les pèle... A mon goût, il n'y a aucune différence.... mais alors là franchement, aucune de aucune... En plus, pour celles et ceux qui l'ont déjà fait, peler les coings c'est pénible... Enfin, bref, fainéante ou pas, moi les coings je ne lespèlerai plus jamais ! ! !
Un petit coup de torchon pour enlever le duvet suffit.
La recette :
Recette grosso modo à peu près parce que c'est de confiture et pas de la grande pâtisserie et que des fois, c bien de faire "a visto de nas" (dans le patois de chez nous, ça veut dire : à vue de nez)
Tout d'abord, laver et bien essuyer les coings. Les couper en quartiers, ôter le coeur, les pépins et réserver. Après cette opération, j'avais environ 3 bons gros kilos de coings que j'ai coupé en gros morceaux (oui parce qu'en petits morceaux, faut être motivé quand même vu que le coing, comme ça, cru est vraiment vraiment bien bien dur)
Mettre tous les morceaux à cuire dans 2 litres d'eau et ajouter le jus de 3 citrons. Lorsque les morceaux de coings sont bien mous, il faut les retirer de l'eau de cuisson, à l'aide d'une écumoire.
Ensuite, mettre les morceaux de coing à égoutter, voire même les presser pour qu'ils rendent un maximum de jus qu'on ajoute à l'eau de cuisson.
Avec l'eau de cuisson on fait la gelée de coings et avec les morceaux de coings bien mous, on fait la pâte de coings (un peu fastidieux et long mais pas compliqué du tout).
Pour la gelée de coings :
Moi j'ai récupéré 1,7 kg d'eau de cuisson à laquelle j'ai ajouté 700 gr de sucre en poudre (ou sucre spécial confiture si vous avez).
Dans une gaze, mettre les pépins des coings qui aideront à gélifier la gelée grâce au fort taux de pectine qu'ils contiennent. Bien fermer la gaze à l'aide de ficelle de cuisine et cuire la gelée jusqu'à ce qu'une goutte de gelée déposait sur une assiette froide se "fige" rapidement.
Mettre en pot. Stériliser ou non.... Ça dépend de la rapidité avec laquelle vous allez "liquider" vos pots ;-)Pour la pâte de coings :
J'ai aussi récupéré 1,7 kg d'eau de chair de coing à laquelle j'ai ajouté 700 gr de sucre en poudre (ou sucre spécial confiture si vous avez).
Faire cuire un bon quart d'heure puis mixer finement. Ensuite, étaler la pâte sur un papier sulfurisé déposé sur le lèche-frite du four. Faire sécher environ 4 heures dans le four à 65° puis laisser refroidir complètement.
Le lendemain par exemple, retourner la pâte est faire sécher l'autre côté au four à 65° pendant environ 4 heures.
Laisser complètement refroidir et ensuite, couper vos pâtes de coings, soit en carrés soit en larges bâtonnets... Enfin comme vous voulez... Emballez et dégustez... ou offrez...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ladycocotte 1340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines