Magazine Cinéma

[Critique] Le Jour où la Terre S’arrêta

Par Damonx

Le Jour où la Terre S'arrêta
Ce weekend en allant voir Le Jour où la Terre S’arrêta je m’attendais à tout mais pas à voir un film de la trempe d’Independance Day ! Ce long métrage réalisé par Scott Derrickson (un réalisateur à fuir) propose une succession des pires clichés présents dans les films catastrophes américains.

L’extraterrestre atterrit donc en plein cœur de Manhattan à Central Park considéré bien entendu comme le centre de la planète terre

:neutral:
Les autres pays n’existent pas et sont résumés à des scènes de violences et d’émeutes diffusés à la télévision ! Et pour couronner le tout, sous ses faux airs de morale écolo (qui aurait pu faire mouche) le film distille en faite une morale judéo-chrétienne qui devient encore plus flagrante et dérangeante dans la scène finale.

Le Jour où la Terre S'arrêta

Pour une fois on retrouve Keanue Reeves dans un rôle à la hauteur de son talent puisqu’il incarne un extra terrestre glaciale et sans aucun expressivité (ni botox)! Le gamin (de Will Smith !) est aussi insupportable que la secrétaire d’état (Kathy Bates), reste la jolie Jennifer Connelly qui rame comme elle peut dans cette galère.

Le réalisateur brille par son manque de talent et propose une mise en scène aussi plate que son scénario. A cela il faut rajouter que le montage est catastrophique. Il manque des scènes complètes et le film est ainsi bourré d’incohérences et de raccourcis regrettables.

Ma Note : 0/5


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par frere jerome
posté le 16 janvier à 19:27
Signaler un abus

Dit moi ! Tu est bien critique ! Je pense meme un peu franchouillard, non ?

A propos de l’auteur


Damonx 129 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte