Magazine Cuisine

Restaurant Antoine, Paris

Par Toinard

Antoine. 3 Miam sur 5.

Le ventre encore tendu par les agapes de fin d’année, je suis conscient que vous n’êtes pas dans les meilleures conditions pour entendre parler de pigeonneau servi rosé, de foie gras de canard et de truffe fraîche. A l’heure des bonnes résolutions, vous rêvez de soupes de légumes, de salades, de viandes blanches et de haricots verts, le tout proposé à des prix légers ou du moins dans la norme. Mais voilà, tout le monde ne joue pas dans la même catégorie et Antoine, installé en lieu et place du restaurant Port Alma, en est le plus bel exemple. Alors, certes côté légèreté, avec une cuisine essentiellement axée sur le poisson, il devrait vous faire plaisir mais pour ce qui est de l’addition, on frôle l’explosion de la carte bleue. On paie la vue sur la Tour Eiffel ou l’adresse ? Si des étoiles scintillaient au-dessus des fourneaux, on pourrait l’admettre. Si le cadre était celui d’un restaurant très haut de gamme, on pourrait le comprendre. Mais ce n’est pas le cas. Antoine a des allures de brasserie de luxe où l’on mange au coude à coude entouré d’un personnel monté sur ressorts qui trottine dans tous les sens vous donnant presque le mal de mer. Quant aux prix, c’est le tournis assuré. 34 € le cabillaud de ligne à la fleur de sel, 42 € le pavé de bar rôti, salsifis et girolles, 28 € le carpaccio de bar. On paie évidemment la qualité des provenances, la pêche de ligne ou de petits bateaux, mais à ces tarifs, encore faut-il intégrer une part de rêve or chez Antoine, la créativité ou la création n’accompagnent pas le poisson. Elles le laissent partir seul en salle, perdu dans des assiettes trop grandes pour lui. Seul le bar de ligne de Noirmoutier en écailles fait le spectacle. Grillé entier pour deux (108 €), il arrive entouré de flammes, celles d’un bois de fenouil. Une parenthèse d’extase s’ouvre sur son passage pour quelques secondes avant que chacun ne replonge vers une banale sole cuite meunière. C’est bon, c’est propre, les cuissons sont parfaites mais il manque ce petit quelque chose qui fait la différence et qui justifierait le montant de l’addition. Seuls les desserts réussissent à nous étonner.

10, avenue de New-York. 16e. Tél. : 01 40 70 19 28. Menus : 48 € (au déjeuner). Carte : de 56 à 113 €. M° : Alma - Marceau.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Toinard 575 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog