Magazine Cuisine

Sfogliatelle ricce ou une gourmandise qui se mérite

Par La Curieuse

C'est une pâtisserie napolitaine qui m'intrigue, que je ne connais pas du tout..... donc pour assouvir ma curiosité, j'ai décidé de réaliser cette gourmandise que je trouve esthétiquement simple et élégante à la fois (j'ai trouvé la recette ici).

Quant à la confection de cette douceur, je tiens à préciser qu'il est nécessaire d'être très patient  et ne pas être avare de son temps.

Sfogliatelle ricce ou une gourmandise qui se mérite

Ces petits chaussons devraient être fourrés d’un mélange de ricotta et de semoule, délicatement parfumé à la fleur d’oranger et à la cannelle. Mais j'ai préféré les garnir d'une crème pâtissière au chocolat pour cette fois-ci. 


Sfogliatelle ricce ou une gourmandise qui se mérite

 

Ingrédients :

  (pour une douzaine de pièces)

  • 200g d'eau
  • 20g de miel
  • 1½ cuillère à café de sel
  • 500g de farine
  • 300g de beurre ou saindoux 
  • crème pâtissière au chocolat

Dans un grand saladier, délayer le miel et le sel avec l'eau, puis ajouter la farine et mélanger le tout du bout des doigts. Pétrir longuement, la pâte est très diffficile à travailler au départ, mais au bout d'une quinzaine de minutes de pétrissage, elle devient un peu plus souple et lisse.

Former une boule de pâte et la badigeonner avec un tout petit peu d'huile d'olive. Puis l'envelopper dans un film plastique alimentaire. La laisser reposer 24 heures au réfrigérateur.
Découper des feuilles de papier sulfurisé qui seront utilisées pour intercaler entre les plis de la bande de pâte étalée à la machine.
Fixer solidement la machine à pâte.
Sortir la boule de pâte du réfrigérateur. Former un long boudin et l'aplatir à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. 
Passer la pâte dans la machine réglée sur la plus grande épaisseur. Puis réduire graduellement l'épaisseur, jusqu'à la taille minimale.
Intercaller les feuilles de papier sulfurisé au fur et à mesure entre les zig-zags de la bande de pâte car cette dernière se colle très facilement. 
Chose très importante : on ne doit avoir qu'une unique et longue bande de pâte.

 

Sfogliatelle ricce ou une gourmandise qui se mérite

Avant de réaliser le dernier passage de la bande de pâte dans la machine, faire fondre le beurre ou saindoux.
A l'aide d'un pinceau, badigeonner de beurre fondu la bande de pâte et  la rouler au fur et à mesure qu'elle sort de la machine. 
Sfogliatelle ricce ou une gourmandise qui se mérite

On obtient au bout d'une grande heure de travail un rouleau de pâte. L'envelopper alors dans un film alimentaire et le laisser reposer au réfrigérateur 24 heures.
Préparer la crème pâtissière et la réserver au frais.
Le lendemain, sortir le rouleau de pâte du réfrigérateur, découper des rondelles de 1 cm d'épaisseur chacune.
Prendre une rondelle, l'aplatir au centre et tout en la faisant tourner avec les doigts, la déformer progressivement jusqu'à former un cône. Remplir la sfogliatelle obtenue de crème pâtissière et la refermer en pinçant sur les bords.
Placer les sfogliatelles sur une plaque à pâtisserie, les badigeonner d'huile d'olive et faire cuire (dans un four préalablement chauffé à 210°C) pendant environ 20 minutes.
A la sortie du four, saupoudrer les sfogliatelles de sucre glace.
Sfogliatelle ricce ou une gourmandise qui se mérite

Sfogliatelle ricce ou une gourmandise qui se mérite


Ces sfogliatelles sont à déguster le jour même de la cuisson pour profiter pleinement du croustillant de la pâte.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


La Curieuse 44 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines