Magazine Cuisine

Chroniques des temps de grève #2

Par Cuisineframboise
La Martinique est étrangement silencieuse le matin. Elle se réveille doucement bien longtemps après le lever du soleil. La mer est désertée. Quelques cargos, un paquebot à quai, les voiliers au mouillage. Les navettes ne circulent pas, les pêcheurs ne partent pas.
Je me dis qu'avec un peu de chance, les scooters des mers resteront à terre.
;-)

Je vais faire un tour à la Pointe du Bout en conduisant la Puce à la marina, réparer son bateau. Démâtage dans le canal de la Dominique... Ca donne pas mal de boulot. Heureusement, nos jeunes régatiers n'ont pas cours. La Pointe du Bout est le quartier touristique des Trois Ilets avec les hôtels, les restos, les boutiques. La supérette est fermée. Aux terrasses des cafés, quelques touristes. Les catamarans, Day-charter, sont prêts à partir comme n'importe quel autre jour. Un peu plus tard, je verrai le bateau des plongeurs revenir à toute petite vitesse pour limiter sa consommation, j'imagine. On va finir par prendre des réflexes très éco-citoyens avec cette grève... Il faudrait bien, je vois les bennes à ordures qui "dégueulent"( on ne peut pas dire autrement vraiment). Je me demande comment ils ont fait en Guadeloupe durant trois semaines...
Je passe voir l'épicière du bourg. Sa boutique ne désemplit pas et elle a l'air de pouvoir se réapprovisionner. Du lait, de la farine, de la bière... Je laisse tout ça, je cherche des piments végétariens pour une chiquetaille de morue. Au fond, la grand-mère garde le pain. Un par personne!
C'est du Ti-bwa.
Un pain cuit au feu de bois, avec des feuilles de bananier. Un pain à la mie très compacte qu'on aime beaucoup. Je sais déjà que la tribu va se jeter dessus...
Je vais en faire aussi, du pain.. Celui pour les hot-dogs.. J'ai vu la recette chez Gracianne et sur le blog le Petrin. Je vais en faire juste trois, pour pas gâcher... Si je me plante! Et sans beurre. Je n'ai plus de beurre..
Hot-Dogs Buns
Pour 3 petits pains
210g de farine blanche ordinaire T55
1c à café de levure de boulanger sèche, instantanée
1/2c à café de sel
1 c à café de sucre de canne
60ml d'eau
60ml de lait
1 oeuf
Mélanger la farine, le sel, la levure, le sucre. Mélanger l'eau, le lait et l'oeuf, en gardant un peu de blanc pour enduire la surface des buns, avant la cuisson. En fait dans la recette, il faut, un oeuf pour une quantité double mais je me dis que le jaune fera office de beurre...
Verser le liquide sur la farine. Laisser imprégner puis pétrir durant une dizaine de minutes. Laisser prendre du volume dans le four éteint (chauffé à 60°c) durant 45mn. La pâte avait bien gonflée, assez souple peut-être un peu trop humide. C'est difficile de rectifier les quantités de liquide ici, en tenant compte de l'humidité ambiante.
Dégazer et peser. J'ai exactement 360g de pâte .. Magique. Diviser en trois pâtons de 120g. Pétrir durant 5mn et former les petits pains selon la technique du Pétrin. (ICI)
Disposer sur une plaque, couvrir d'un torchon et laisser gonfler durant 45mn.
Allez savoir pourquoi, deux ont gonflé très correctement et le troisième a pris une forme plus ovale hésitant à devenir un Hamburger Bun....

Passer le reste de blanc d'oeuf battu au pinceau (J'ai oublié d'additionner d'un peu d'eau...)et enfourner à 180°c durant 15 à 20mn.
Après c'est la fête.
Des oignons emincés, revenus dans l'huile d'olive et le sucre de canne, des cornichons, ketchup, moutarde..Des saucisses... de volaille . Des frites....

No stress.....
Ces buns sont en effet parfait pour les hot-dogs, s'imprégant de sauce sans se désagréger.. Un vrai bonheur. On était juste d'accord pour se dire que 120g de pain c'était un peu trop... Le challenge essayer de faire moins lourd en gardant la même tenue, les mêmes qualités...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cuisineframboise 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine