Magazine Cuisine

Préparation des sols au Château d'Ardennes

Par Cyril Dubrey

Depuis une semaine, la météo est propice au travail des sols. Pour préparer la plantation, nous avons décidé de passer un outil puissant : un chenillard avec trois dents de sous-solage appelé "ripper" (rien à voir avec l'action de graver le cd !!!!). Ainsi le décompactage s'effectue de manière non saccadée et régulière gràce au couple de traction de l'engin. La sonorité du moteur de ce bull dozer au travail est vraiment belle : bien sûr, cette remarque n'est pas environnementalement correcte !!! Mais bon, c'est beau.
Ce qui est beau aussi est la couleur rouge de la terre d'Ardennes, avec des affleurements calcaires qui nous font toujours penser aux hautes terres du saint-émilionnais. Ce qu'on ne peut pas retranscrire à travers la photo est l'odeur fumée de cette terre fraichement retournée. D'ailleurs, un vol de vanneaux huppés s'était invité à la fête (ou à la table) pour picorer vers de terre et autres insectes un peu secoués par ce travail profond de la terre.
La prochaine étape sera l'émiettement des mottes en surface pour préparer le lit de plantation, afin que les frêles racines des plants soient au maximun au contact de leur future terre nourricière.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cyril Dubrey 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines