Magazine Cuisine

La fin de la cyber prohibition !

Par Marie Servagnat

pj

C’est en cherchant hier des photos pour illustrer l’article sur la dégustation des millésimes Perrier-Jouët que j’ai découverts que le site de la maison installée à Epernay était inaccessible à partir de la France “en raison de la réglementation applicable en France en matière de publicité des boissons alcooliques“. Une situation ubuesque qui a normalement pris fin hier soir avec le vote des députés. Ceux-ci ont autorisé la publicité pour les boissons alcoolisées sur Internet dans le cadre de l’examen du projet de loi Bachelot sur l’hôpital. Des amendements UMP ont balisé cette autorisation d’un certain nombre de garde-fous. Ainsi les sites sportifs ou destinés principalement à la jeunesse seront exclus. Les “pop-ups” seront interdits et la publicité pour l’alcool sur Internet sera soumise aux mêmes contraintes que sur les autres supports en matière de message de santé publique ou de contenu. Une autorisation qui met fin à une situation totalement anachronique (cf. Perrier-Jouët par exemple) pour un pays comme la France dont la viticulture est l’un des économies les plus exportatrice, mais qui semble donc suffisamment équilibrée et raisonnée pour empêcher les débordements. En tous les cas c’est un soulagement pour moi comme pour tous les acteurs du vin sur Internet !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marie Servagnat 62 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines