Magazine Culture

Back to the future of music

Publié le 26 janvier 2009 par No
Nous sommes en 2009 et c'est toujours l'exercice préféré des journalistes qui doivent écrire pour la première fois sur un nouveau groupe qui apparaît sur la scène musicale. Aidés en cela par l'obligatoire liste des influences que tout groupe doit poster sur sa page myspace ( pôvres de vous, il fallait pas !) les chroniqueurs prennent une DeLorean pour trouver avec quel groupe faire une comparaison, quelle période ( 60's, 70's, 80's , 90's ?), quelle nouvelle tendance ils vont bien pouvoir inventer hors liste déjà très longue des sous- genres musicaux encyclopédiquement rassemblés par exemple par allmusic rien que pour le genre pop/rock.
Combien de fois en 2008 ai-je lu des références au shoegazing, à "My Bloody Valentine" plus particulièrement, sans parler de la britpop, de la cold wave de Joy Division, des fantômes de Dylan, des Beach Boys, des Who, de Morrisey ...
Difficile d'avoir une vraie personnalité pour les nouveaux venus.
A part quelques grossiers plagiats, peu importe finalement si vos oreilles vous sonnent quelques réminiscences, c'est l'occasion de se livrer à un petit quizz musical. Ce à quoi je vous invite sur cette nouvelle playlist des "newcomers de 2008 " Back To The Future".
Pour aider, un joker avec quelques citations d'articles de presse.

1 - " Ammunition " - THE BLACKS
Evident : Luisa Black, Gavin Black et JDK Blacker, ça donne The Blacks, à ne pas confondre avec un autre groupe de Chicago des années 90 qui, parce qu'il était composé d'un Danny Black et d'une Gina Black, se sont aussi appelés The Blacks.

La maison de disques " Tricycle Records" du trio de San Francisco disent d'eux qu'ils sont " The Jesus and Mary Chain and The Stooges with the vocal elegance of Romeo Void."

Belle voix distancée de Luisa Black sur fond de reverb de guitares.

http://www.myspace.com/theblacksarehere

2 -" Half Asleep" - SCHOOL OF SEVEN BELLS

"The Bells ooze as much Cocteau Twins as My Bloody Valentine”. Ca suinte la dream pop et le shoegazing donc. Le trio de Brooklyn c'est avant tout une belle histoire de fraternité : les voix en écho des jumelles Alejandra et Claudia Deheza ont effectivement un petit goût de Liz Frazer et Ben Curtis, a libéré sa guitare saturée des Secret Machines fondé avec son frère Brandon, pour des effets plus cotonneux.
http://www.myspace.com/schoolofsevenbells

3- " Waxwing " - BLACK SWAN GREEN

Le très pointu blog New Yorkais Ear Farm décrit ainsi le quartet: "a new shoegazery dream pop band from Brooklyn that’s going to immediately score points with fans of music that blends the textural adventures of Atlas Sound with soaring vocals à la James and the wandering guitar melodies you’ll find in bands like Interpol and Ride.
Il y a un peu de tout là-dedans donc, toutes époques confondues: d'abord des contemporains Atlas Sound le projet solo de Bradford Cox, lui-même leader de Deerhunter signé sur le très beau label anglais 4AD sur lequel étaient les Cocteau Twins, ensuite des 90's avec les mancuniens de James, de la Cold Wave contemporaine ( Interpol lui-même comparé à Joy Division") et de nouveau un groupe emblématique du shoegazing des années 90, Ride.
On s'y retrouve!

http://www.myspace.com/blackswangreennyc
4- " World's Gone Mad " - THE SHAKY HANDS

Ce quintet de Portland a sorti fissa 2 albums depuis 2007, le dernier en date "Lunglight lives in a slightly darker space. The album bounces through a myriad of upbeat musical references". Les critiques peinant à en trouver, serait-ce une preuve de leur originalité ?
ls ont tendance en fait à brouiller un peu les pistes à chaque morceau. Le côté sombre se retrouve sur celui là, proche à mes oreilles de " One Hundred Years " des Cure.

http://www.myspace.com/shakyhands
5 - " Canopy " - THE LAUGHING

On continue sur la référence aux Cure: "Austin’s The Laughing captures the smiling mope of The Cure and mixes it with heavy doses of primal thunder and late-career Talking Heads jungle love" dit encore Ear Farm.
Eux dans une interview parlent de "dirty jungle smut ".On veut bien les croire!
http://www.myspace.com/thelaughingmusic
6- " Second Trace " - MOSCOW OLYMPICS

Non seulement ils débarquent des Philippines, mais en plus ils réussissent l'exploit de copier/coller dans un même morceau le début sombre de Joy Division et les guitares joyeuses de New Order qu'ils citent d'ailleurs comme influence dans leur myspace. Sans blague!
En plein dans les années 80 donc, date des Jeux auxquels leur nom fait référence.
http://www.myspace.com/moskva80
7 - " Young Adult Friction " - THE PAINS OF BEING PURE AT HEART

Pas de malaise, les 4 américains réclament eux-mêmes comme influences : My Bloody Valentine, The Pastels, Black Tambourine ( américains), Teenage Fan Club. La presse les a encensés, certains ont encore cité Jesus and Mary Chain, Ride, Field Mice, Wedding Present.Que de l'indé pop anglais pré Madchester.On a bien entendu.
Slumberland Records, leur maison de disques, ont même repris l'esthétique de la pochette des Complete Recordings de Black Tambourine, pour celle des POBPAH.
Nostalgiques les gens de Slumberland Records ? Oui, à écouter leurs signatures: Sexy Kids, Cause Co-Motion, Crystal Stilts qui pourraient aussi illustrer cette playlist " Back to The Future". Mais bon, on va en rester là dans leur catalogue.
http://www.myspace.com/thepainsofbeingpureatheart

8 - " Where Do You Run " - VIVIAN GIRLS

Le trio féminin de Brooklyn aussi auraient pu être signées chez Slumberland avec leur sur-utilisation de reverbs. Même si les références vont des Shangri-Las (juste pour le côté filles et le son 60's car autrement je ne vois pas) aux Ramones ( pour le côté punk) ou encore The Jesus & Mary Chain, elles sont rapidement devenues les chouchoutes des médias avec leurs compositions irrémédiablement accrocheuses.
http://www.myspace.com/viviangirlsnyc
9 - " Caroline " - HARLEM


Retour dans les années 60 également avec le trio des petits rigolos d'Austin.C'est les années de diffusion des séries TV de Peter Gunn, et le début du morceau sample le thème principal composé par Henry Mancini.C'est pas les premiers et certainement pas les derniers à le faire mais il a un côté plus rapide, déglingue.Leur premier album " Free Drugs ;-) " est plutôt à classer dans le style Garage rock
.
http://www.myspace.com/harlemduh

10 - " Spendin Days "- THE JAPANESE MOTORS

Ils viennent de Californie et le chanteur Alex Knost est un ancien surfeur professionnel. Pas de surf music pour autant, leur premier album éponyme a un petit côté glam rock en sus avec le phrasé de Lou Reed plus que celui des Beach Boys.
http://www.myspace.com/thejapanesemotors
Plusieurs de ces groupes ( ainsi que d'autres déjà listés dans les précédentes playlists ) vont se produire au festival professionnel d'Austin/Texas " South By Southwest " du 18 au 22 Mars prochain. Bonne chance pour se faire remarquer parmi plus de 1500 groupes !
A bientôt, avec une humeur différente.
Les Meilleures chansons de 2008/2009 version Back To The Future
Back to the future of musicBack to the future of musicBack to the future of music
Back To The Future 2008

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


No 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines