Magazine Côté Femmes

Harcha marocaine (galette de semoule) "façon crêpes" et retour de Marrakech ...

Par Celine

La Harcha est une galette de semoule typiquement marocaine, un peu sablée et à la surface rugueuse du fait de sa cuisson où on la poudre de semoule pour lui donner cet aspect rêche du dessus et du dessous. L'intérieur quand a lui est fondant à souhait, un peu sablonneux. Impossible de passer par le Maroc sans gouter au détour d'une petite echoppe de rue, au milieu des galettes de pains et des Chebakiya mielleuses ou d'une pâtisserie, une harcha toute ronde et dorée ...

Comme souvent, il existe de nombreuses façon de préparer la Harcha, des anciennes méthodes au plus nouvelles, certaines devenues presque des gâteaux à base de Lben comme chez Omochakir (clic), certaines cuites au four, grand format ou petites galettes individuelles de la taille de pancakes mais également des versions galette comme du pain à la levure boulangère que l'on poudre aussi de semoule pour obtenir cette texture si spécifique à la Harcha.

La Harcha est un delice servie fraichement cuite avec du bon beurre frais posé au centre de la galette qui fondra doucement au contact de la chaleur de la galette encore fumante et un filet de miel ... C'est également un bonheur avec un filet d'huile d'argan ou d'olive à la place du beurre.

Avec cette recette, une version un peu réactualisée de la harcha traditionnelle, on obtient une pâte qui ressemble un peu à la pâte à Baghrirs (crêpes marocaines, clic) d'où son nom "façon crêpes" que l'on cuit louche par louche, afin d'obtenir des harcha de la taille de pancakes environ mais vous pourrez les faire plus petites aussi, dans une poele poudrée de semoule selon la méthode traditionnelle, en retournant de temps en temps pour homogénéiser parfaitement la cuisson. Un délice et vraiment d'une simplicité enfantine, savoureux et fondant à coeur, idéal pour se régaler au petit déjeuner ou au gouter ...

D'après une recette de Tala, forum Cuisine marocaine

Pour environ 3 à 4 galettes :
1 verre et demi de semoule fine

½ verre d’huile

1 càs de sucre semoule

Un peu du sel

Un peu de levure chimique (1/2 cc environ)

1 œuf

1 verre de lait entier

Note : Pour le verre, une cup américaine de 250ml convient parfaitement à cette recette.  Le lait peut être remplacé par du Lben (lait fermenté) pour une texture encore plus moelleuse.

Mélanger tous les ingrédients cités en ordre. La pâte ressemblera à celle du Baghrir.
Sans attendre que le mélange se repose, chauffer une petite poêle plate antiadhesive ou crepiere, pas de matière grasse, y une petite louche de pâte (si la pâte ne s'étale pas toute seule facilement, utiliser le dos d'une cuillère mouillée pour étaler facilement la pâte) et laisser cuire sur la premiere face, saupoudrer le dessus de semoule fine et retourner à l'aide d'une spatule large, délicatement, pour faire cuire de l’autre coté.

Servir chaud avec du beurre et miel.

La recette originale de Tala se trouve ici (clic) !

***

Me voilà rentrée du Marrakech après une semaine inoubliable où il ne me tarde que d'une chose : y retourner !

Un pays où la chaleur n'est pas que celle du soleil présent au quotidien mais aussi dans le coeur des gens, à l'hospitalitée et à l'accueil incomparable, aux sourires échangés et dans le partage si riche et généreux des coutumes, des traditions, de la cuisine marocaine aux saveurs envoutantes, dans les discutions chaleureuses autour du traditionnel thé à la menthe dont on ne peut oublier la saveur ...

J'aurais voulu que le temps s'arrête mais il a déja fallu rentrer ...

Vous pourrez voir quelques photos de mes pérégrinations à Marrakech et Essaouira dans l'album photo à gauche ou en cliquant : ici (clic) !

Celine


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Celine 35259 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog