Magazine Culture

Londres, 1895 : l'arrestation d'Oscar Wilde, l'impudique

Publié le 07 avril 2009 par Actualitté
Souviens-toi de ce jour de 1895, où Oscar Wilde fut arrêté pour « indécence choquante impliquant des personnes de sexe masculin »... C'était à Londres, peu après la perte d'un procès perdu par l'auteur contre le marquis de Queensberry. Wilde avait tenté de porter en diffamation le fait que le marquis l'ait traité d'homosexuel, alors qu'il entretenait une liaison avec Lord Alfred Douglas, fils de l'intéressé.
Cette arrestation fut immortalisée dans un poème de John Betjeman, The Arrest of Oscar Wilde at the Cadogan Hotel. Car Oscar attendait bel et bien les forces de l'ordre dans sa chambre, presque aussi paisiblement que Socrate but la ciguë dans sa cellule...
La réalité de cette arrestation est relatée dans un excellent article de Crime Library, qui rapporte tout l'acharnement du marquis contre Oscar. « Je ne veux pas empêcher votre évasion, mais si vous emportez mon fils, je vous abattrai comme un chien », l'avertissait-il. Détectives et policiers avaient été mis sur le coup, mais le marquis resta gentleman, permettant au dandy de prendre la fuite.
Or, il n'en fut rien. À 5 h du matin Wilde apprend qu'un mandat d'arrêt est lancé contre lui. Une heure trente plus tard, on frappe à sa porte. Visiblement ivre, Wilde demande aux forces de l'ordre s'il sera mis en liberté sous caution. Il blêmit en apprenant que non. Le procès aura la tournure que l'on connaît et Wilde se débattra comme un diable, mais il perdit tout ce qu'il avait.
S'ensuivra une condamnation à des travaux forcés, qui eurent probablement raison de lui. Oscar Wilde mourut le 30 novembre 1900, dans un appartement parisien.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine