Magazine Culture

Dennis, Brooke, Andy & Joy

Publié le 15 avril 2009 par Sukie

Contextuellement, je deviens monomaniaque. Cela correspond pour la plupart du temps à une transistion, positive. Sur le plan littéraire par exemple, je dévore en ce moment tous les Dennis Lehane, surtout connu pour les adaptations cinématographiques de ses polars : Mystic River par Clint Eastwood, Gone Baby Gone par Ben Affleck (deux excellents films) et prochainement Shutter Island par Martin Scorsese. Si vous n’avez jamais lu l’une des aventures de Patrick Kenzie et Angie Gennaro, sautez sur l’occas’ pour découvrir ce qui représente à mon sens l’une des meilleures séries du genre (5 enquêtes jusqu’à ce jour). Le style incisif offre des descriptions d’états d’âmes et de paysages qui vous capturent dès les premières pages. J’aime tout particulièrement sa vision de Boston et la foultitutide de personnages qui grouillent dans ses rues, des criminels impitoyables à l’âme errante la plus paumée du coin.  Pour le moment, mes préférences reviennent à Ténèbres prenez moi  la main et Prières pour la pluie, sans compter Shutter Island.

Côté musical, je me perds en ce moment dans les voix féminines. Hier soir, j’ai fait mes courses sur iTunes pour acheter l’EP de Gin Wigmore dont je vous parlais hier et honnêtement, c’est une petite merveille. La chanson Hallelujah m’a offert une petite montée d’adrénaline dans le train ce matin, j’en ai encore des frissons.

Dans la foulée, j’ai découvert une très jolie chanson d’une dénommée Brooke Frazer qui séduira par son style les déjà fans de Sara Bareilles, Colbie Caillat et consors.

Diving with andy
Diving with Andy

Dans le même temps j’aimerais vous parler de Diving with Andy que je suis déjà plusieurs années et qui ont sorti début de ce mois d’avril un deuxième album intitulé Sugar Sugar dont vous pouvez écouter des extraits sur le player situé sur ma sidebar. Petit vent de fraicheur dans la sphère de l’indie pop, le trio français nous fait planer sur des mélodies folklo-pop sucrées qui nous pousse vers l’été et ses coins d’ombre où s’allonger pour écouter la voix suave de Juliette. Pour info, ils sont en concert ce samedi 18 Avril à l’Alhambra à l’occas’ du festival “les femmes s’en mêlent” qui met sous le feu des projecteurs depuis 12 ans la scène féminine indépendante. De mon côté, j’ai la possibilité de faire vous faire gagner un album à celui ou celle qui répondra à cette question très simple : comment s’appellent les deux autres membres du trio qui accompagnent Juliette? Et pis c’est pas tout, si vous souhaitez les voir en concert le 22 Juin au Zèbre de Belleville lors d’une super soirée, il suffit de faire tourner ce widget, afin que je gagne 10 places de concert pour vous les distribuer

:)

Enfin, l’amour des mélodies printanières et des jolies voix féminines me pousse à vous faire écouter cette petite rengaine entrainante qui fait autant plaisir qu’une robe légère s’envolant sous la chaleur d’un après-midi ensoleillé.

Joy Williams - One of those days

Posted by sukie at 16:01Chroniques des pages, Sounds

TrackBack

TrackBack URL for this entry:
http://www.unsushidansmonlit.com/archives/dennis-brooke-andy-joy/trackback/


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sukie 1316 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine