Magazine Cuisine

Brochettes japonaises au boeuf et au fromage

Par Johanna Kaufmann

Brochettes japonaises
Oui alors bon, d’accord, c’est lourd, gras, sucré, collant, et pas facile à manger proprement. C’est nettement moins sain que le poisson cru et hautement plus calorique que la soupe miso. Mais euh et ben quand même, vous allez pousser le vice jusqu’à apprendre à les cuisiner. Alors de grâce, n’ayez absolument pas honte, et foncez sur le grill. 

Petit plat
15 minutes de tambouille
15 minutes de marinade
env. 2 minutes de cuisson

LE MATOS :
pour 12 brochettes bonnes comme là-bas

  • 12 tranches de carpaccio de bœuf (pas fraîches, s’abstenir)
  • env. 200 g d’emmenthal (pas du râpé, hein…)
  • 12 pics à brochettes en bois (d’au moins 15 cm)
  • Sauce-marinade :
  • 1 belle c. à soupe de miel liquide
  • 4 c. à soupe de sauce soja (épicerie ou rayon asiatique)
  • 1 belle c. à soupe de sucre
  • 2 c. à soupe de vinaigre de riz (toujours du côté de l’Asie)
  • 2 c. à soupe de jus de citron

LA TAMBOUILLE :

  1. Honneur à la sauce-marinade : mettez le miel, la sauce soja, le sucre, le vinaigre de riz et le jus de citron dans un grand bol et mélangez-les de toute votre âme et vos biscottos.
  2. Place aux brochettes : tranchez des barres d’emmenthal d’1 cm d’épaisseur (et de la largeur du bloc), embrochez-les sur les pics (si vous galérez, coupez chaque barre en cubes), puis enroulez tout autour une tranche de carpaccio, comme un sac de couchage ultra-moulant.
  3. Déposez les brochettes sur une assiette, arrosez-les de sauce grasse, sucrée et collante, couvrez l’assiette, et laissez mariner au moins 15 minutes au frigo.
  4. Time’s for the cuisson (attaquez cette étape quand tout le monde est déjà à table, parce que ça se prépare aussi vite que ça refroidit ensuite) : allumez le four en position grill et placez la plaque sur le deuxième gradin en partant du haut.
  5. Déposez les brochettes sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé (qui évite l’effet super glue), enfournez sur la grille, et laissez fondre et dorer (à four fermé) pendant environ 1 minute recto et 1 minutes verso (ce qui implique que vous ouvrez le four pour retourner les brochettes).
  6. Servez hyper ultra vite, et amenez le reste de marinade à table pour que chacun puisse napper ses brochettes dans la paix, la quiétude et l’épanouissement contemplatif.

LES VARIANTES :

Faites des minis bouchées pour l’apéro.
Marinez dans un mélange balsamique / miel / jus de citron.

LE BIG UP :

Spéciale dédicace à Kami-Kamo et à Jantapi, les déglingos du wasabi.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Johanna Kaufmann 284 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte