Magazine Cuisine

Bruxelles: Vin sur Vin

Par Dc Dc

C’était une belle soirée de mars, le point d’orgue d’une journée de giboulées. Nous étions 12 autour de la table et la dégustation de mets et de vins allait bon train. Un voyage très européen : La Castille, l’extrême pointe ouest du Portugal, un petit détour par le Libournais et le bivouac en Emilie.

Quand soudain, une main fière et virile pose sur la table un flacon caché par ce que l’on appelle vulgairement une « chaussette » dans le milieu de la dégustation, en l’occurrence, à l’aveugle. Il s’agit en général d’un morceau de tissu sombre et cylindrique ouvert aux 2 extrémités que l’on glisse autour la bouteille afin d'en masquer l’étiquette et la bouteille entière.

Tous les regards se tournent vers notre Madelon qui vient de nous porter à boire…

Fier tel Artaban, il ouvre sa protégée avec un regard gourmand et plein de malice.

A ce moment précis, Il est persuadé – et nous verrons plus loin qu’il avait raison – que pas une âme présente ce soir ne reconnaîtra ce breuvage.

12 beaux verres propres et c’est parti !

La France… Le nouveau monde… L’Italie… Ca fuse et la confusion s’installe. Nous décidons de noter les impressions et de les partager une fois la dégustation terminée.

Des notes de fruits rouges, une belle matière soyeuse et généreuse, un léger goût de fût de chêne mais très discret. La couleur, la matière et le nez des grands. Des effluves et parfums aussi dignes des grands mais pas cette bouche et surtout cette longueur et fin de bouchetypiques des bouteilles prestigieuses françaises. Une couleur qui commence gentiment à tirer vers la tuile. Pas évident à dater. Un léger manque de fraîcheur mais une belle friandise. C’est la folie… Personne ne met le doigt sur le pays.

Notre Artaban commence le jeu des devinettes : Quel continent ? Quels cépages ? Etc. Avec un grand sourire, la chaussette est ôtée tel le lapin du chapeau de son magicien et nous laisse découvrir une bouteille élégamment garnie d’une étiquette blanche sur laquelle nous lisons tous comme un seul homme « WASHINGTON ».

Il s’agit de l’Arbor Crest de 1995, Cabernet sauvignon, de l’état de Washington aux Etats-Unis.

A la fin de la soirée, notre ami magicien quitte la salle de dégustation en empruntant l’escalier qui mène vers la sortie. Eclat de rire général, lorsqu’ à l’attaque de la 10ième marche,nous découvrons son pied droit, nu dans sa chaussure…

Sébastien Romignon Ercolini

Oyé, Oyé!!! Après deux mois d'absence pour cause de travail acharné, notre Youwiner oenologue préféré - Sébastien Romignon Ercolini - revient avec sa chronique du Printemps qui est loin d'être du "jus de chaussette"...

Dégustation...

Bruxelles: Vin sur Vin


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dc Dc 1011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines