Magazine Cinéma

Livre: "Les films de science-fiction"

Par Rotchyo

Présentation de l'éditeur:
Star Wars, Alien, 2001, Terminator, La Mouche, ET, Matrix... et bien d'autres encore : les films de science-fiction font partie des plus grands succès de leur temps, mais ce sont aussi souvent des films mythiques qui ont marqué des générations entières. Les cinéastes les plus connus, de Tarkovski à Spielberg en passant par Kubrick ou Truffaut, se sont illustrés dans le genre. Pourtant, la science-fiction est encore, dans les années 60-70, confinée dans les faibles budgets, à part quelques oeuvres isolées (dont le Metropolis de Fritz Lang et le 2001, l'Odyssée de l'espace de Stanley Kubrick). Avec le succès phénoménal des films de Steven Spielberg, George Lucas, Ridley Scott, James Cameron dans les décennies 70-80, elle devient l'un des genres les plus populaires. La science-fiction met à jour les fantasmes et les questions nées avec les progrès de la médecine et l'évolution des lois et des moeurs. Chaque période du cinéma de science-fiction reflète les craintes et les espoirs de son époque : peur de l'apocalypse nucléaire dans les années 50-60 (Le Jour où la Terre s'arrêta, La Guerre des mondes...), peur de la décadence de la société dans les années 70-80 (Soleil vert, Stade Runner, New York 1997...), crainte d'une société eugéniste ou d'un monde virtuel dans les années 90 (Gattaca, Matrix, The Truman Show), thème écologique du sauvetage de la planète à partir des années 70, et bien sûr fascination pour la " nouvelle femme ", qu'elle soit incarnée par Sigourney Weaver ou Linda Hamilton. L'autre aspect essentiel des films de science-fiction est leur imagerie et le plaisir qu'elle procure, et prétendre ramener toute la science-fiction à des idées graves, c'est la priver d'une partie de ses charmes visuels, sonores, verbaux : les robots, les héroïnes sexy et les costauds musclés aux prises avec de gluants aliens, les mutations corporelles hideuses, mais aussi les " bips-bips " et le jargon technique et futuriste... Car c'est là la force des films de science-fiction : réussir à toucher les spectateurs de toutes les générations, par leur côté spectaculaire, parfois " pop corn movie ", presque enfantin, et en même temps à parler de la place de l'Homme dans l'univers, à questionner le monde et son avenir. Une filmographie du cinéma de science-fiction, organisée par décennie, complète l'ouvrage.

Biographie de l'auteur:
Michel Chion, né en 1947, a publié un grand nombre d'ouvrages sur le son, le cinéma, la musique, traduits en une dizaine de langues dans le monde. Il a également écrit sur des cinéastes tels que Lynch, Tarkovski, Tati, Kubrick, Malick. Son ouvrage le plus récent, Le complexe de Cyrano, est consacré à la langue parlée dans le cinéma français. Enseignant à l'ESEC et à Paris III, chroniqueur dans la revue Bref, il est également compositeur de musique concrète et réalisateur.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rotchyo 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte