Magazine Culture

Anges & Démons

Par Lesignet

angesetdemons

Réalisation Ron Howard
D'après le roman de
Dan Brown
Année
2009
Genre
thriller ésotérique
Mon avis
***

Je n'attendais pas grand chose de ce film et j'ai été agréablement surprise : un très bon moment de divertissement.
L'histoire
Robert Langdon, professeur d'Harvard spécialisé dans l'étude des symboles et de l'iconographie, est convoqué par le Vatican. Alors que l'élection d'un nouveau pape est en cours, les membres d'une confrérie secrète très ancienne, les 'Illuminati', ont pris en otage les 4 'preferiti', candidats de prédilection à la papauté. Pour se venger de l'attitude de l'Eglise à leur égard, les 'Illuminati' menacent d'exécuter les 4 religieux (1 par heure) et de détruire le Vatican à l'aide d'une bombe chargée d'antimatière qu'ils ont dérobée au CERN.
Dans une véritable course contre la montre, Robert Langdon, accompagné d'une scientifique italienne,
se met à la recherche du lieu secret où se sont réfugiés les 'Illuminati' et tente d'empêcher les ravisseurs de mettre leurs menaces à exécution.

Mon avis
Si l'histoire est assez rocambolesque, Ron Howard n'en a pas moins réalisé une adaptation qui constitue un excellent moment de divertissement. De très belles images du Vatican, des anciennes églises et œuvres d'art, un montage rythmé, une excellente bande-originale composée par Hans Zimmer, des acteurs convaincants dans leur rôle (dont Ewan Mc Gregor en camerlingue): tous ces éléments se combinent pour donner un film qui, s'il ne restera pas dans l'histoire du cinéma, reste néanmoins très plaisant à regarder (ce qui, à mes yeux, est quand même le plus important)!
'Da Vinci Code' (le film) m'avait laissé sur ma faim. J'ai beaucoup plus apprécié cette préquelle (car oui, l'histoire se passe avant le 'Da Vinci Code'). Le fait qu'aucune histoire d'amour ne naisse entre les deux protagonistes principaux a fait grimper le film dans mon estime. Je ne trouve rien de plus cliché que ces scénaristes qui se sentent obligés d'ajouter une histoire d'amour à l'intrigue, même lorsque ce n'est pas nécessaire.
Bref, si vous vous laissez emporter par l'histoire, que vous acceptez de mettre de côté vos remises en question de la vraisemblance de certaines situations, vous vous amuserez sans doute beaucoup en compagnie de ce cher professeur Langdon. Mais attention, ce film donne très envie de partir en vacances pour Rome et le Vatican!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lesignet 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines