Magazine Cinéma

2012: l’Apocalypse fait toujours recette !

Par Nemosandman

2012

Rappelez vous, à la fin des années 90, nous avions vu fleurir une floppée de films catastrophes dit “millénaristes”. On avait la peur de “Y2K”: tous les ordinateurs allaient faire un énôrme BUG ! Judgement Day nous tombait dessus en 1997, puis en 1998 (le résultat de trois fois le nombre 666), puis en 1999 (999 c’est 666 à l’envers) puis en 2000…
Les producteurs, depuis, avaient mis la pédale douce sur les films de fin du monde jusqu’à ce qu’ils se décident à rentabiliser tous les progrès en CGI faits depuis 10 ans: nous sommes en 2009 et nous allons trembler parce que le calendrier Maya s’arrête au solstice d’hiver 2012 !
Apocalyse II, elle revient et elle n’est pas contente !
On va finir par croire que certains scénarios et mise en scène sont d’abord définis par les studios d’effets spéciaux.
Genre:
-J’ai encore un nouvel algorythme pour calculer les vagues géantes.
-Wow ! Trop bien !
-En plus en ce moment c’est les soldes, aors je te calcule 3 vague pour le prix de deux !
-Bouge pas je préviens le scénariste de Roland Emmerich.
-Roland Emmerich, il a pas besoin de scénariste… envoie lui un texto.

2012

Rien que dans la bande d’annonce, les tsunamis ont la part belle, des pluies de météorites (comme dans Deep Impact, Armaguedon, Transformers 2… les mêmes!) en veux tu en voilà, des situations improbables à la pelle (il devait y avoir des soldes la dessus aussi au vu des prouesses aéronautiques constatées). Et pour le coup, soldes ou pas soldes, le budget de 2012 serait de 200 millions de dollars !!! Comme quoi Cassandre fait toujours des émules pendant la crise ! Et puis, le budget casting n’est pas en retrait avec  John Cusack, Amanda Peet, Thandie Newton, Danny Glover et Olivier Platt. Rien que ça !
Cette confiance dans la rentabilité de la Fin du Monde provient aussi du fait que le film va dans le sens des théories abracadabrantesques qui circulent sur le net: la Norvège prépare en secret une Arche dans l’archipel arctique du Svalbar, la théorie du complot Illuminati, les Mayas ont enfanté Madame Soleil, la Planete X va s’aligner sur les autres planètes du système solaire et causer un gigantesque cataclysme… Comme avait dit Jacques Dutronc: “On nous cache tout, on nous dit rien. Plus on apprend plus on ne sait rien. On nous informe vraiment sur rien.” Avec toutes les preuves avérée de mensonges tchernobilesques plus ou moins habiles des gouvernements,  il y a de quoi titiller votre imagination de graine de secte non ? Petit scarabée, éloigne toi de la penderie et lâche cette corde à nœuds !

Mais: «Si on se projette au 21 décembre 2012 et qu’on regarde les cartes stellaires, [on voit que] c’est vrai: le centre de la galaxie, le Soleil et la Terre seront parfaitement alignés. Ça va se produire, c’est vrai. Mais ce que le site ne vous dira pas, c’est que cela se produit chaque année, le 21 décembre.»

Et comme dirait David Stuart – historien et spécialiste des Mayas – dans un article du Los Angeles Times: «Se tourner vers les anciens Mayas pour trouver des réponses à nos problèmes modernes n’est pas la meilleure utilisation que nous puissions faire de notre temps et de nos neurones.»

2012

En attendant, un projet de Roland Emmerich, c’est toujours plus excitant qu’un film chorale de François Ozon, même si son intrigue se passait le 21 décembre 2012, non ? Même si le plus Allemand des réalisateurs hollywoodiens n’est pas un as du scénario abouti, il nous livre des images qui font leur petit bonhomme de chemin dans la pop culture mondiale et à grands coups de pelle en plus!
On retrouve aussi les thèmes de prédilection de Roland depuis Stargate: le scientifique qui a tout compris, la base secrète, le président des Etats Unis (Danny Glover!!! Yes!!!) et la destruction des monuments cartes postales du monde entier. Je trouve qu’il y a un petit coté Blake & Mortimer aux épopées emmerichiennes.

Et tout ça, ça va nous faire un bon gros blockbuster pour se gaver de pop corn entre deux assourdissants grondements en THX 5.1. !!! Un roller coaster, véritable catalogue des possibilités des CGI en 2009.
Il ne manque qu’une seule chose au catalogue du dernier film de Roland Emmerich: la 3D, l’Imax et peut être l’originalité. Parce que le thème du Déluge est un vieux fantasme de Roland. En effet son premier film n’était il pas “Le principe de l’arche de Noé” ?

2012


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nemosandman 140 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines