Magazine Cinéma

"Electra glide in blue" : contre "Easy rider"

Par Vierasouto

Hybride entre le road-movie et le western, le film s'oppose d'entrée à "Easy rider" en montrant une scène où les flics s'entraînent en tirant sur l'affiche du film. Pourtant, bien des similitudes dans ce qu'on pourrait nommer un "contre Easy rider" y compris la fin quasiment identique... Tourné par un musicien producteur du groupe Chicago, ayant aussi composé la BO éclectique et assez superbe, ce sera l'unique film de James William Guercio.
John Wintergreen (Robert Blake), motard d'une patrouille de la police d'Arizona, se rêve en inspecteur de la brigade criminelle. Le meurtre d'un vieil homme maquillé en suicide dont lui seul repère qu'il s'agit d'un assassinat ("Le mec était mort avant de se suicider", dit le laconique médecin légiste...) va lui donner une chance. John W devient l'adjoint de Harvey, le chef névrosé...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vierasouto 1042 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines