Magazine Cuisine

Comment dit on printemps en italien ?

Par Claudeoliviermarti
J’adore la cuisine asiatique, mais ce n’est pas la seule ! Avant ma découverte des currys thaïs ou des tandooris Comment dit on printemps en italien ?indiens, je cuisinais souvent des plats plus de chez nous. Si vous regardez mes différents index, vous verrez que les pâtes et les risottos reviennent régulièrement. Serais-je intéressé aussi par la cuisine et la gastronomie italienne ? Bien sûr !!
Mais attention, je serais bien sot de penser que la cuisine italienne se limite aux plats de pâtes ou aux risottos. Mon « ignorance » allait être corrigée…quelle bonne surprise de trouver dans ma boite aux lettres. Un superbe livre sous forme de coffret, L’école de cuisine italienne d’Abla Pezone aux éditions du Chêne. Une partie réservée aux produits, une aux recettes et la dernière aux techniques et ustensiles.
Lors d’un premier passage, une recette m’attire rapidement : Des gnocchis maison, avec un pesto aux saveurs non traditionnelles.
Je trouve facilement des gnocchis maison dans un petit magasin italien prêt de chez moi, j’en profite donc quand je veux en manger. Mais pourquoi ne pas tenter de les faire soi-même, cela ne doit pas être sorcier…On verra bien !
Gnocchi…primavera ou Gnocchi de printemps : Fèves fraîches et pesto d’herbes aromatiques
------ Ingrédients (4 pers.) -------
400g de pomme de terre a chair ferme
Env. 160g de farine blanche tamisée
1 jaune d’œuf
Poivre, noix de muscade, sel
1càs rase de parmigiano fraîchement râpé

Pesto :
1 bouquet de basilic
½ bouquet de coriandre
½ bouquet de persil plat (pas frisé !)
1 petite gousse d’ail
1 pointe de piment
3 càs de parmigiano fraîchement râpé
Huile d’olive vierge extra
300g de fèves écossées (env. 600g en cosses)
huile d'olive
(quelques pignons grillés)
(2 petits oignons nouveaux)

(en option)
---------- Préparation ----------
Temps de préparation : 10min
Comment dit on printemps en italien ?Commencer par préparer les gnocchis : Laver et peler les pommes de terre et les faire cuire dans une grande casserole pendant 25-30min pour obtenir des pommes de terres fondantes. Égoutter et écraser les pommes de terre à l’aide d’un presse-purée ou d’une fourchette (pas de mixer, la purée ne doit pas être trop fine !) Laisser refroidir.
Une fois refroidie, disposer la purée en fontaine dans un bol. Assaisonner avec le poivre et la noix de muscade et une pincée de sel. Incorporer le jaune d’œuf et le parmesan. Mélanger puis ajouter la farine progressivement, jusqu’à ce que la pâte ne colle plus à vos doigts. Pétrir pour obtenir une pâte lisse et élastique.
Diviser la pâte en plusieurs morceaux et fariner le plan de travail. Faire un cordon de pâte et couper des petits morceaux à l’aide d’une corne de pâtissier. Fariner et rouler les gnocchis sur le plan de travail fariné pour obtenir des petites boules. Rayer les gnocchis avec une fourchette (ou avec la planchette spéciale prévue à cet effet). Garder les gnocchis sur un torchon propre, fariner et recouvrir avec un autre torchon jusqu’à la cuisson.
Temps de préparation : 15min Temps de cuisson : 5min
Commencer par préparer le pesto . Bien laver les différents ingrédients et effeuiller pour ne garder que les feuilles. Mixer le tout à l’aide d’un robot, ajouter de l’huile d’olive , le parmesan et le piment pour épicer le pesto. Réserver
Comment dit on printemps en italien ?Ecosser les fèves et les faire blanchir 2-3 min dans de l’eau bouillante salée. Égoutter et retirer la peau blanche et dure (indigeste). Faire chauffer un peu d’huile dans une poêle et y faire revenir les fèves, sans coloration pendant 3-4 minutes (elles doivent rester bien vertes et croquantes). Saler et réserver (j’ai ajouter des pignons grillés et 2 petits oignons nouveaux).
Faire cuire les gnocchis dans un grand volume d’eau salée. Ils sont cuits lorsqu’ils remontent à la surface (selon la taille). Égoutter délicatement sans les écraser et c’est prêt ! (je l’ai ai poêlés 3min dans un peu d’huile d’olive pour avoir une petite croûte croquante). Mélanger la moitié du pesto avec les fèves, ajouter les gnocchis et mélanger. Ajouter le reste de pesto sur les gnocchis et servir. Buon apetito !
---------- Bon appétit ----------
Cela prend un peu plus de temps pour préparer ses gnocchis soi-même, mais quelle différence avec ceux du commerce…incomparable ! Un plat qui peut être servi en entrée (en réduisant les proportions). La coriandre et le persil amènent d’autres saveurs au pesto, le basilic parfume le tout comme toujours. Que dire ? j’adore !
---------- Le coin photo----------
Lumière: Photo prise avec une lumière naturelle, fin de journée + Flash pour déboucher les zones sombres (sb-900, et oui ^^)
Objectif: Sigma 105mm f2.8, f3.2 , travail en RAW 14bits qui a été traité par la suite (cela fait vraiment la différence dans les lumières !!!)
Iso: 200 iso, appareil sur trépied et pohto en RAW 14bit pour post-traitement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Serais-je mazochiste???

    Serais-je mazochiste???

    Pour commencer un petit changement d'humeur du moment... je voulais le faire avant mais la véritée c'est que j'adore ma mini mili du nouvel an et que j'ai du ma... Lire la suite

    Par  Milichan
    TALENTS
  • Serais-je "Bohmiste" ?

    Je viens de découvrir avec stupéfaction que je suis probablement un "Bohmiste", du nom de David Bohm scientifique ayant participé notamment au projet Manathan,... Lire la suite

    Par  Galuel
    SCIENCE, SCIENCE & VIE
  • J - 17 avant la Saint Valentin !

    Messieurs, manque d’imagination ou d’inspiration pour la Saint-Valentin ? D’lys Couleurs est là pour répondre à toutes vos interrogations et vos désirs ! Lire la suite

    Par  Dlyscouleurs
    A CLASSER
  • Demain, je serais gréviste

    Eh oui...........Je travaille dans un hôpital public : on ne parle que de restriction budgétaire, de rigueur économique, de clientèle.........une véritable... Lire la suite

    Par  Desoxyribelle
    CÔTÉ FEMMES, ENFANTS
  • J’ai horreur des chaînes

    J’ai horreur des chaînes Vendredi dans ma boîte aux lettres, j’ai trouvé une petite enveloppe qui m’était adressée personnellement. Lire la suite

    Par  Cktoon
    A CLASSER
  • J’y vis, j’y reste

    Bordeaux ne fait pas exception à la règle : les centres des villes peu à peu rejettent en périphérie les populations les moins aisées. Ce n’est pas nouveau. Lire la suite

    Par  Zappeuse
    A CLASSER
  • Avant-première ? Je la veux !!

    Chers CustomiZois,Vous étiez nombreux de nous demander quand notre boutique sera ouverte.Pour répondre à vos atteintes et vous ouvrir les portes de notre... Lire la suite

    Par  Customize.fr
    TALENTS

A propos de l’auteur


Claudeoliviermarti 3841 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines