Magazine Culture

René Guy Cadou

Par Florence Trocmé

René Guy Cadou est né le 15 février 1920 à Sainte-Reine-de-Bretagne (Loire-Atlantique), dans la région de la Grande Brière dont les paysages le marqueront profondément. Fils d’instituteurs laïques, il part pour sa scolarité à Nantes et perd sa mère très jeune. En 1936 il fait la connaissance de Michel Manoll qui lui fait connaître notamment Max Jacob et Pierre Reverdy. Son premier livre paraît en 1937. Après la guerre, René Guy Cadou devient instituteur. Il se marie en 1946 avec  Hélène Laurent rencontrée en 1943 et qui occupera une place importante dans sa production poétique. René Guy Cadou meurt à 31 ans, le 20 mars 1951.

bibliographie
Brancardiers de l'aube, Les Feuillets de l’Ilot, 1937
Forges du vent, Sagesse, 1938
Retour de flamme, Les Cahiers de la Pipe en écume, 1940
Années-lumière, Cahiers de Rochefort, 1941
Morte-saison, Robert Debresse, 1941
Porte d'écume, Proses, Cahiers de Rochefort, 1941
Bruits du cœur, Les Amis de Rochefort, 1942
Lilas du soir, Les Amis de Rochefort, 1942
Amis les Anges, Cahiers de Rochefort, 1943
Grand élan, Les Amis de Rochefort, 1943
La vie rêvée, Robert Laffont, 1944
Le Testament d'Apollinaire, Robert Debresse, 1945, Rougerie, 1980
Pleine poitrine, P. Fanlac, 1946
Les visages de solitude, Les Amis de Rochefort, 1947
Lettre à Jules Supervielle, Sylvain Chiffoleau, 1947
Quatre poèmes d'amour à Hélène, Les Bibliophiles alésiens, 1948
Guillaume Apollinaire ou l'artilleur de Metz, Sylvain Chiffoleau, 1948
Saint-Antoine et Cie, Sylvain Chiffoleau, 1948
Le Miroir d'Orphée, Gallimard, 1948, Rougerie, 1976
Les sept péchés capitaux, 1949
Roger Toulouse, P.A.B Alès, 1949
Guy Bigot, Sylvain Chiffoleau, 1949
Art poétique, Sylvain Chiffoleau, 1949
Le Diable et son train, Chez l'auteur, 1949
Cornet d'adieu, Sylvain Chiffoleau, 1949
Poèmes choisis 1949-1950, Sylvain Chiffoleau, 1950
Moineaux de l'an 1920, Sylvain Chiffoleau, 1950
Avant-printemps, P.A.B. Alès, janvier 1951
Les biens de ce monde, Pierre Seghers , février 1951
Usage interne, Les Amis de Rochefort , 1951
Hélène ou le Règne Végétal, Pierre Seghers, 1951& 2007
La Maison d'été, roman, Debresse, 1955, Le Castor Astral, 2005
Le miroir d’Orphée, Rougerie, 1976
Mon Enfance est à tout le monde, Debresse, Le Castor Astral, 1995

Les poèmes de René Guy Cadou ont, après sa mort, fait l'objet de nombreuses réimpressions chez différents éditeurs, notamment aux éditions Seghers qui ont repris son œuvre poétique complète sous le titre "Poésie, la vie entière", 1976
A signaler aussi :
Michel Manoll, René Guy Cadou, Seghers, Poètes d’aujourd’hui, 1954 & 2001
Hélène Cadou, C’était hier et c’est demain, Le Rocher, 2000
Hélène Cadou, Une vie entière ; René Guy Cadou, la mort la poésie, Le Rocher 2003
Jean Rouaud, Cadou, Loire intérieure, Joca Seria, 1999 (texte écrit pour le film René Guy Cadou de la collection "Un siècle d’écrivains" de Bernard Rapp)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines