Magazine Cuisine

Soixante-sixième participation aux TWD - La plus crémeuse tarte à la lime meringuée

Par Vibi

Soixante-sixième participation aux TWD - La plus crémeuse tarte à la lime meringuée
Recette proposée par Linda de Tender Crumb
dans le cadre de ma soixante-sixième particpation aux TWD
De retour par acclamation, avec le vert lime!
En associant une certaine quantité de vert au jaune, on obtient le vert lime: une nuance vive et éclatante située à mi-chemin entre «chartreuse» et jaune pur, sur le cercle chromatique. Comme la longueur d’ondes du vert lime se situe très près du sommet de la fonction photopique lumineuse (sensibilité de l’œil à distinguer les différentes couleurs), elle est à peu près la plus visible de toutes les couleurs du spectre. Avant qu’elle ne se nomme vert lime avec l’arrivée des couleurs Web, cette couleur n’était que «lime» depuis 1905; elle n’est d’ailleurs apparue chez Jell-O qu’en 1930 et chez Crayola en 1990. On retrouve aussi de très belles nuances de vert lime dans certaines pierres telles que le péridot, la fluorite, la chrysoprase jaune, le grenat vert, le jade et l’olivine. L’élément de la couleur vert lime, est le bois chez les Asiatiques et la terre, chez les Indiens. Mais le vert lime est toujours associé au 4e chakra, celui du cœur, aussi appelé Anahata qui signifie «indemne», «intact» ou «inentamé». Anahata Nad fait référence au concept Védique du son inexistant, le son du royaume céleste. La couleur vert lime évoque le merveilleux sens de l’anticipation face aux possibilités et opportunités qu’offre l’univers; elle inspire à essayer de nouvelles choses en initiant le changement. On lui prête des qualités excitantes, motivantes, pécuniaires, prospères et des propriétés d’espoir, de croissance et de chance. En excluant le vert lime, la haine, la pitié et la jalousie peuvent apparaître. Aussi, lorsque le 4e chakra est bloqué, des problèmes émotifs propres aux relations avec les autres, peuvent survenir. Les personnes qui ont une aura verte, sont les plus équilibrées, les plus harmonieuses et les plus paisibles. Elles nécessitent le calme dans leur vie et préfèrent évoluer près de la nature. Elles sont aussi ouvertes, extraverties, amicales, communicatives et généreuses. À l’image de leur chakra, les personnes à l’aura verte regardent la vie à travers les yeux du cœur et jugent leur succès par la proximité et la profondeur de leurs amitiés. Elles sont faciles à vivre et très peu difficiles à contenter. Pour la majorité des gens, l’utilisation du vert lime peut apporter à la vie quotidienne, un nouvel état d’équilibre, un sentiment de changement ou de croissance, une liberté d’esprit, de nouveaux espoirs et enfin, une protection contre la peur et l’anxiété associées aux demandes des autres. Dans la maison ou au bureau, utilisez le vert à l’est et au sud-est; l’est représente le printemps et donc, les nuances claires de vert lime seront d’office, alors que les plus profondes auront leur place dans le sud-est. Cette recommandation ne doit pas être exécutée à grande échelle, même un simple bol de pommes vertes placé au centre de votre table de cuisine (si elle est à l’est), aura une incidence sur le Chi de votre demeure.
Croûte

  • 1 t. chapelure Graham
  • 3 c. à table beurre fondu

Garniture

  • 1 t. sucre
  • Zeste de 3 limes
  • ¾ t. jus de lime fraîchement pressé
  • 2 c. à table fécule de maïs
  • 2 c. à thé gingembre frais finement râpé
  • 4 œufs
  • 1¼ t. beurre mou coupé en cubes

Meringue

  • 4 blancs d’œufs
  • ⅓ t. sucre

Pour la croûte
Dans un bol, bien mélanger le beurre fondu et la chapelure jusqu’à ce que celle-ci soit bien imbibée du beurre.
Transférer le tout dans un moule à charnière de 7" préalablement tapissé de papier parchemin (fond).
Étendre la chapelure uniformément et la presser légèrement à l’aide du dos d’une cuillère.
Faire cuire au four sur la grille du centre, à 350° pendant 5 à 6 minutes, laisser complètement refroidir avant de garnir, réserver.
Pour la garniture
Dans la partie supérieure d’un bain-marie, déposer le sucre et le zeste de lime et frotter le tout entre les doigts, afin de bien parfumer le sucre des huiles du zeste.
Ajouter le jus de lime et la fécule de maïs, bien mélanger afin de dissoudre la fécule.
Ajouter les œufs et le gingembre, bien mélanger et poser le contenant sur le bain-marie.
Faire chauffer le tout en battant à l’aide d’un batteur électrique, jusqu’à ce que la température atteigne 180° (ce qui peut prendre jusqu’à 10 minutes).
Lorsque la température est atteinte, retirer la partie supérieure du bain-marie et transférer l’appareil dans la jarre du blender.
Lorsque la température de l’appareil atteint 140°, ajouter le beurre un cube à la fois en pulvérisant constamment.
Transférer à nouveau l’appareil dans une jatte, recouvrir d’une pellicule plastique (la pellicule doit être posée directement sur la costarde), et mettre au frigo pendant au moins 4H.
Pour la meringue
Dans une jatte, battre les blancs d’œufs jusqu’à opaques.
Ajouter le sucre en pluie toujours en continuant de battre et jusqu’à l’obtention de pics fermes.
Pour l’assemblage
Tapisser les parois du moule à charnière de papier parchemin.
Bien battre la costarde pour la détendre, la verser en entier sur la croûte refroidie et bien uniformiser le dessus à l’aide d’une maryse.
Étendre la meringue sur la costarde et décorer au goût.
Passer le tout sous le grill, jusqu’à ce que la meringue dore.
Laisser tiédir quelques minutes et remettre au frigo au moins 3H avant de servir.
Démouler, retirer le papier parchemin et servir bien frais.
Source : Baking From My Home to YoursDorie Greenspan – déclinaison


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vibi 521 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte