Magazine Cuisine

LA PAILLOTE à TOULOUSE (Aucamville)

Par Ladycocotte
LA PAILLOTE à TOULOUSE (Aucamville)
L'été touche à sa fin... Les vacances sont bel et bien finies... Oui, c'est bon, je sais ! ! ! mais cela n'empêche que j'ai encore envie... encore envie de sable fin, de baignades, de soleils couchants...Pour fêter l'anniversaire d'une de mes poulettes, nous sommes allées toutes les deux, à la découverte d'un tout récent restaurant : la paillote.A la limite entre Toulouse et sa proche banlieue, ce restaurant invite à la détente et au dépaysement. Dès l'arrivée, en avançant sur une allée en tek, nous découvrons à notre droite une plage de sable blanc et quelques transats, puis à notre gauche, une piscine.LA PAILLOTE à TOULOUSE (Aucamville)LA PAILLOTE à TOULOUSE (Aucamville)Au fond de l'allée, une très jolie terrasse en bois entourée de palmiers nous laisse découvrir des tables sobres s'intégrant parfaitement au paysage.LA PAILLOTE à TOULOUSE (Aucamville)LA PAILLOTE à TOULOUSE (Aucamville)Incroyable mais entre périph' et Mac Do ce lieu est un véritable havre de paix.A peine nos fesses sur les chaises et l'apéritif servi, nous voilà parlant de mer, de futures vacances tout en consultant la carte.LA PAILLOTE à TOULOUSE (Aucamville)La carte propose, en fonction de l'heure de la journée, de prendre juste une collation après un bain dans la piscine, une partie debeach volley ou une partie de pétanque, mais aussi des tapas et plusieurs salades copieuses et formules pour le midi. Pour le dîner, nouspréférons choisir à la carte une entrée, un plat et un dessert. Je choisis un velouté d'asperges à l'estragon pour l'entrée et Ludivine prend le Trio de la mer composé de 3 tartares de poisson (saumon, cabillaud et thon).LA PAILLOTE à TOULOUSE (Aucamville)LA PAILLOTE à TOULOUSE (Aucamville)J'ai choisi de déguster mon velouté chaud (chaud ou froid, c'est au choix du client) et ce fût un délice. L'association asperge et estragon dans ce velouté et à la fois douce et pétillante.J'ai goûté chacun des tartares que Ludivine avait choisi et ils étaient très bons. Son entrée était bonne et copieuse (comme vous pourrez le voir sur la photo).Comme plat, mon choix s'est posé sur un mixed de la mer composé de seiches, gambas, filet de poisson du marché, pétoncles et poitrine fumée à la plancha. Ce plat était très bon et surtout très copieux.Ludivine a choisi une entrecôte de boeuf. Elle s'est, elle aussi régalée. Après tout cela, pour le dessert j'ai choisi de faire léger avec une faisselle. Rien de surprenant mais bon.Faut que je vous parle du chef de ce restaurant... Il s'agit de Ludovic Jaumotte, une connaissance de l'Atelier de Cuisine Gourmande où il donne des cours très régulièrement tout en étant chef à domicile. Ce chef au parcours étoilé m'a dit travailler à la Paillote jusqu'à mi-septembre et j'espère que le prochain chef saura prendre la relève car je compte bien revenir à ce restaurant et j'espère m'y régaler tout autant.Il y a tout de même eu un petit hic lors de cette douce et gourmande soirée... Le service... enfin surtout un des serveurs un peu lourd tout le long du repas... Nous l'avons trouvé très insistant aussi sur la consommation d'alcool. Il a paru choqué que nous ne souhaitions pas de vin lors de notre repas et surtout, même après avoir refusé de prendre un digestif, il a insisté en nous les énonçant tous un à un, pour quelques minutes ensuite, envoyer une serveuse très souriante dont c'était le premier soir, nous demander encore si nous voulions un digestif. LA PAILLOTE à TOULOUSE (Aucamville)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ladycocotte 1340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines