Magazine Culture

Les dents du dragon

Par Krri

de Ellery Queen

les_dents_du_dragon
Le taux de mortalité est forcément élevé parmi les milliardaires de soixante-dix ans qui, brusquement, rédigent leur testament et retiennent - d'avance et pour des raisons secrètes - les services d'une agence de détectives privés.

Cette agence, c'est celle d'Ellery Queen et de son associé Beau Rummell. Et le milliardaire Cadmus Cole est leur premier client sérieux. Car un client qui signe sans sourciller un chèque de quinze mille dollars à titre de provision est un client sérieux. Même s'il refuse de révéler ce qu'il attend en échange de cette somme. Même s'il oublie son stylo en partant.

Oui, c'est tout de même un client sérieux, surtout s'il meurt peu de temps après.…

Éditions J'AI LU

Edition originale: Albin Michel (1946)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Krri 816 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines