Magazine Culture

Anthologie permanente : André Pieyre de Mandiargues

Par Florence Trocmé

De Jean Follain

Je me suis demandé souvent
Comment le simple langage
Ému à peine au toucher
D’un impalpable doigté
Sur le plus pur clavier
S’enfiévrait d’une ardeur étrange
L’appréhension poétique ?
Quelle crainte était-ce là
Qui glissait sous quelles eaux
Reflet de quelle ambiguïté
Ou quelle soif ou quels désirs
À l’espoir de qui jetés ?
Entre l’encre et le papier
Pourquoi le temps échappait-il
À toute inscription tenace
Si le songe du futur
Suivait les traces du passé
Depuis les siècles à dague
Ou ceux à pointes d’Obsidienne
Jusqu’aux intimités d’hier
Et si la mort incomparable
Filtrait sous l’actualité claire
En formidable stalactite
De sperme solidifié ?
Follain qui se fiait aux chiens
Lui que les chats tant effrayaient
Quel rendez-vous avait-il
Quelle assignation du sang
Au point où tout fut l’échafaud
Place de la Révolution ?
Son fantôme dernier fut-il
La femme au collier de velours ?
André Pieyre de Mandiargues, L’Ivre œil, suivi de Croiseur noir et de Passage de l’Égyptienne, Gallimard, 1979, p. 47-48.
Contribution de Tristan Hordé

André Pieyre de Mandiargues dans Poezibao : biobibliographie, extrait 1, notes sur la poésie
Index de Poezibao
Une de Poezibao
Centre de ressources poésie de Poezibao
Les favoris de Poezibao
Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com :
→ Recevez chaque jour de la semaine "l'anthologie permanente" dans votre boîte aux lettres électronique
ou
→ Recevez le samedi la lettre d’information, avec les principales parutions de la semaine sur le site (les abonnés à l’anthologie reçoivent automatiquement cette lettre)
• Merci de préciser "abonnement à l’anthologie" ou "abonnement à la lettre seule″


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Anthologie permanente : Raymond Federman

    En résonance avec la tournée française de Raymond Federman (voir le compte rendu de la rencontre-lecture du mardi 21 avril, à Paris), Poezibao propose trois... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : César Vallejo

    Temps Temps Midi stagnant dans les brumes La pompe monotone de la caserne écope temps temps temps temps. Était Était Des coqs chansonnent creusant du bec en... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Claire Malroux

    Claire Malroux publie traces, sillons chez José Corti. Deux extraits de ce livre-journal qui mêle des réflexions sur le temps, l’écriture, la poésie et des... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Raymond Queneau

    Mésusage de la litote Je me suis fait un petit trou pour y cacher mes perles mes lapsus mes gourderies mes maladresses mes gaucheries je me suis fait un petit... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Yannis Ritsos

    Plus tard, les statues furent entièrement cachées dans les mauvaises herbes. Nous ne savions pas si les statues rapetissaient ou si les herbes montaient. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Rosemarie Waldrop

    conversation 18 : sur la dépression Qu’arrive-t-il si le sens se désintègre même quand tu caresses mes seins ? demande-t-elle. Si je n’arrive pas à t’enlacer... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Reiner Kunze

    Les Éditions Calligrammes viennent de publier Nuit des Tilleuls de l’écrivain allemand Reiner Kunze. souvenir d’enfance Quand les hirondelles se rassemblaient... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 14972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines