Magazine Culture

Sarkozy en célibataire à Lisbonne…

Publié le 18 octobre 2007 par Danielriot - Www.relatio-Europe.com

b17fc2ba7ad05999aad8e74189460d7b.jpgUn célibataire à l’Elysée ! La nouvelle attendue a été (enfin!) confirmée. La rumeur digne d’un mauvais feuilleton à l’eau de rose est devenue une information. « Séparation par consentement mutuel ». C’est donc en célibataire que Sarkozy se rend au Conseil européen de Lisbonne. Et c’est en « solo » qu’il continuera à présider aux destinées de la France en Europe et ailleurs.

Orphelins de leur « première Dame », les Français s’en font évidemment une raison. Sacré Sarkozy ! Il avait promis de « liquider l’esprit de mai 68 » alors qu’il est le premier « héritier de 68 » et le premier « enfant de la télé » à diriger le pays. Question de génération…

Cécilia, « une femme libérée », rechanterait Cookie Dingler, et Nicolas un président divorcé. A quand un « grenelle des familles composées, décomposées, recomposées, redécomposées » ?

Au fait « Grenelle », c’est aussi un hommage à « l’esprit 68 ». Comme « l’ouverture », la soif de « rupture », et la « politique-spectacle ». Et, d’une certain façon, comme l’Europe puisque l’ « idée européenne », c’est d’abord l’anti-totalitarisme et le primat des libertés individuelles…

A LIRE SUR LE BLOG DE DANIEL RIOT

>>> La rupture consommée

>>> Quand le silence fait parler
VU DANS LA PRESSE EUROPEENNE (sélection Nouvel Observateur)

- La Tribune de Genève, qui consacre depuis déjà plusieurs jours un dossier au couple présidentiel, revient sur les révélations du Nouvel Observateur et de LCI, estimant que "hier, les médias français ont brisé le tabou" qui pesait sur la presse hexagonale.
Dans son éditorial, le journaliste Jean-Noël Guénod reprend le titre choisi par le Nouvel Observateur pour sa dernière une, estimant que "le président affronte son 'octobre noir'". Mais le journaliste estime que, loin de l'affaiblir, cette affaire pourrait renforcer Nicolas Sarkozy: "Désormais, Sarkozy a de nouvelles revanche à prendre. Rien n'est plus stimulant pour ceux qui ont faim et soif de pouvoir.
- L'éditorialiste du quotidien suisse 24 Heures, Jacques Poget, estime, lui, que le divorce pourrait devenir la "touche ultime de la présidence moderne". "S'il assume et ose la transparence, loin de passer pour un looser, il obtiendra un regain de confiance avec, en prime, un supplément de tendresse complice…"
- En Belgique, le Soir relaye également le scoop du Nouvel Observateur de manière assez sobre, mais en consacrant au couple Sarkozy un impressionnant "Portfolio". Le quotidien annonce également un numéro spécial de son supplément hebdomadaire, Le Soir Mag, consacré à "la fin d'un couple".
- Toujours en Belgique, la Dernière Heure, a, dès jeudi midi, réactualisé son site avec l'officialisation de la séparation par l'Elysée, et revient largement sur la place que Nicolas Sarkozy avait accordé à sa femme, rappelant que le président avait déclaré, le soir de son élection : "Vous avez aimé Jackie Kennedy, vous allez adorer Cécilia". Le quotidien propose également un article rappelant que Nicolas et Cécilia Sarkozy s'étaient "déjà séparés en 2005".
- Enfin, le correspondant à Paris de La Libre Belgique, Bernard Delattre, raconte, dans son blog, comment une des ses collèges de bureau, journaliste française, s'est à chantonner la chanson "Cécila" de Joe Dassin.
- En Grande-Bretagne, le BBC consacre un long portrait à Cécilia Sarkozy, rappelant que - femme du président du président "n'a jamais voulu être une première dame traditionnelle".
- Le quotidien de référence, The Times, estime, dans un article écrit avant l'officialisation de la séparation par l'Elysée, que "Sarkozy semble prêt à divorcer – bien que la loi pourrait ne pas l'y autoriser".
Le correspondant à Paris du quotidien, Charles Bremner, semble, lui aussi plaindre, le président Français, avec qui il a par ailleurs passé une soirée à Moscou la semaine dernière, et qui doit faire face, en plus de ses problème de couple, à une grève des transports ainsi qu'à l'élimination de l'équipe de France de rugby de la Coupe du monde.
- En Italie, la plupart des quotidiens suivent de près la séparation des Sarkozy et avaient, en milieu de journée, déjà réactualisé leurs sites internet avec l'officialisation de la rupture par l'Elysée : Il Messagerro, Il Corriere Della Sera ou encore La Reppublica, qui consacre un article complet aux révélations du Nouvel Observateur.

LIENS INTERESSANTS


Retour à La Une de Logo Paperblog