Magazine Cinéma

Paranormal activity : cheap is beautiful

Par Rom_j

On en a tous entendu parler, Paranormal Activity est le phénomène du moment aux Etats-Unis. Réalisé avec un budget 15 000$, le film distribué par la Paramount bat des records 3 jours à peine après sa sortie.

Paranormal activity : cheap is beautiful

Il est en effet rare que les prédictions estimations des majors se trompent de plus de 10% pour les chiffres du premier week-end, et c’est ce qui vient de se passer avec Paranormal Activity. Selon le blog du LA Times, avec presque 8M$ de recettes le premier week end alors que la Paramount n’en avait prévu que 7, ce film sur une maison hantée bat le record de chiffre d’affaire par salles, soit près de 50 000$ par écran.

Voilà des chiffres rassurants lorsque l’on voit les budgets des blockbusters exploser : on peut toujours faire du Blair Witch style, à condition bien sûr de bien savoir le faire.

Pour conclure cet article, je pompe un article du Telegraph : les 5 films à petit budget qui ont marqué le cinéma :

Réservoir Dogs (Quentin Tarantino, 1992)

Budget : 1,2M$

Recettes : 3M$ (mais dans seulement 16 salles)

The Blair Witch Project (Daniel Myrick and Eduardo Sánchez, 1999)

Budget : 750 000$

Recettes : 250M$

Halloween (John Carpenter, 1978)

Budget : 320 000$

Recettes : 60M$

The Usual Suspects (Bryan Singer, 1995)

Budget : 6M$

Recettes : 23M$ (juste aux USA)

Little Miss Sunshine (Jonathan Dayton and Valerie Faris, 2006)

Budget : 8M$

Recettes : 100M$

Still the gold-standard of budget filmmaking, this innovative shocker cost around $750,000 but grossed $0.25 billion. Relative to its budget, the Lord of the Rings trilogy would have had to take close to $100bn.

Halloween

John Carpenter, 1978

Made for an estimated $320,000, Carpenter’s still-terrifing film took $60m and set the template for endless dire immitations.

The Usual Suspects

Bryan Singer, 1995

Admittedly, even 14 years ago, its $6m budget was small but not infinitesimal. Yet consider its stylishness, the talent involved and its $23m takings in the US alone, and it looks like quite a bargain.

Little Miss Sunshine

Jonathan Dayton and Valerie Faris, 2006

This lovely sleeper hit cost just $8m to make yet won two Oscars and grossed $100m-plus world-wide.

  • |

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rom_j 20 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines