Magazine Culture

« Une honte pour la France ? ! Et pour LA Vérité, alors ! ! ! »

Publié le 29 novembre 2009 par Raoul Sabas

Le 29 novembre 2009

Objet : 

« Une honte pour la France ? ! Et pour LA Vérité, alors ! ! ! »

Madame Martine Aubry

Parti socialiste

10, rue de Solferino

75007 PARIS

Fax : 01 45 56 78 74

[A l’attention d’Arnaud Montebourg, Bertrand Delanoë, Dominique Strauss-Kahn, Elisabeth Guigou, François Hollande, Henri Emmanuelli, Jack Lang, Jean Glavany, Jean-Marc Ayrault, Jean-Pierre Chevènement, Julien Dray, Laurent Fabius, Lionel Jospin, Malek Boutih, Manuel Valls, Michel Sapin, Olivier Duhamel, Robert Badinter, Ségolène Royal et Vincent Peillon]

Madame,

Je ne peux laisser passer sans réagir très vivement votre déclaration du 22 novembre accusant Nicolas Sarkozy, devant un parterre de jeunes socialistes réunis en congrès à Grenoble, de faire « honte à la France en voulant opposer identité nationale et immigration ».

Avant de développer pour la énième fois une argumentation déjà avancée nommément dans le courrier adressé aux caciques socialistes mis en exergue ici,  je déclare tout de go : « Ce qui est une honte pour la France - et le monde ! -, c’est de continuer à colporter sciemment les mensonges et les « croyances au miracle » du monde, sans même avoir l’honnêteté ni le courage intellectuel d’affronter LA Vérité éternelle absolue, et de fonder sur eux seulement vos condamnations moralisatrices partisanes, ainsi que déjà établi maintes fois. »

J’en veux pour preuve les dizaines de lettres toujours sans réponse sur le fond à ce jour, mais encore à votre disposition, adressées en vain, depuis 1997, tant au Parti socialiste et à ses leaders qu’à ses soutiens les plus avérés, parmi lesquels Le Monde et Bernard-Henri Lévy en particulier. Il me suffit d’ailleurs de me référer à mes lettres les plus récentes qui attiraient votre attention sur les mensonges et les « croyances au miracle » scientistes du jour - et de toujours ! -, à savoir ma lettre faxée le 15 courant, dont l’objet s’intitulait sans ambiguïté, CLIMAT : « Assez de mensonges, de manipulation, de lâcheté et de "débilité intellectuelle" ! », laquelle visait à vous rappeler le courrier du 14 septembre ayant comme objet « Pour information », puisque sans réponse également.

Pour mémoire, je rappelle que mon courrier du 15 novembre comprenait en annexe ma lettre du 9 à Barack Obama, accompagnée de celle adressée au GIEC en envoi recommandé avec accusé de réception le 2 courant, et portant en objet, « I ACCUSE: Enough lies and manipulation of the world’s opinion ! ». Ce même courrier a été communiqué depuis à Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, et à José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, dont les réponses se font également toujours attendre, de sorte que la Conférence de Copenhague sera bel et bien le bal de tous les menteurs de la planète - sauf à chacun d’entre eux et à vous-même, évidemment, de démontrer la fausseté de mes arguments sur des points très précis de désaccord, puisque  l’intégralité de cette correspondance est à la disposition de tous. Nicolas Sarkozy en a été également informé par ma lettre du 12 novembre, mais seul le récépissé postal tient lieu à ce jour d’argumentation contraire - et pour cause !


En conséquence, face au silence généralisé des puissants du monde déjà contactés, je peux continuer à affirmer jusqu’à preuve du contraire, comme je l’écrivais au quotidien Le Monde, il y a bien longtemps : « Le monde ment et Le Monde colporte les mensonges du monde ! »

C’était bien avant sa fin de non recevoir officielle du 24 janvier 2004, par laquelle Le Monde jetait l’éponge sans avoir pour autant établi jusque-là la fausseté de mon argumentation sur un seul des points dénonçant la Superstition dans ses divers modes d’expression : religion, toutes les religions sans exception, monothéistes ou non, métaphysique, tant le matérialisme, depuis Aristote jusqu’au scientisme contemporain, positivistes inclus, que l’idéalisme, ou spiritualisme, des Descartes, Kant et autres « philosopheurs », idéologie, toutes les idéologies sans exception, altermondialisme compris,  et moralisme [Morale et condamnations moralisatrices des Autres au nom de LA Morale : LAQUELLE ? !], tous catéchismes réunis (religieux, idéologiques, etc.), y compris le catéchisme soi-disant universel contemporain, ou Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, dont seule l’inobservation est véritablement universelle – sauf à vous-même ou à quiconque évidemment, de démontrer le contraire à l’aune du devenir du monde depuis sa date de promulgation !

N’attendez pas cependant que je reprenne ici l’intégralité de l’argumentation avancée dans plus de cinq cents lettres à plus d’une centaine de soi-disant « élites », y compris mondiales désormais, comme vous pourrez en juger d’après le texte annexé, Mensonges et lâcheté des élites. Il ne vous est pas interdit de le contester sur le fond au moyen d’arguments intellectuellement et philosophiquement étayés, à défaut de quoi vous manifesteriez, une fois de plus, votre intention délibérée de continuer à colporter les mensonges et les « croyances au miracle » du monde, donc à tromper et à manipuler l’opinion : pas de quoi, en conséquence, vous poser en donneuse de leçons aux Autres sur de telles bases ! Toutefois, s’il vous arrivait de m’ajouter à cette catégorie de « faux-culs », ma réponse serait celle de Brunner, déjà maintes fois évoqué pour sa dénonciation de la Superstition sous toutes ses formes : « Je n’exerce que la critique des idées fausses, pas la critique morale ! »

A fortiori je n’entre pas dans les détails, car ils seraient autant de preuves de la manifestation de notre égoïsme humain, auquel personne n’échappe (ni vous ni moi, et pas davantage tous les hypocrites et tous les inconscients) dans ses affaires d’amour, quel qu’en soit l’objet (personnes, animaux et biens les plus divers), de possession, d’où l’importance de l’argent comme instrument d’échange, et de gloire, ou honneur-vanité, à travers la quête de titres, de distinctions et de médailles de toutes sortes.

Bien entendu, s’il vous arrivait de contester que notre égoïsme inné n’est pas l’apanage des six milliards et quelques humains d’aujourd’hui, et de tous ceux de demain jusqu’à la fin des temps, il vous resterait également à démontrer le contraire. D’ici-là, vous continuerez donc à vous comporter en égoïste arcboutée sur l’Idéal, lequel n’est pourtant rien d’autre que votre conception personnelle à géométrie variable de l’Idéal, mais pas véritablement l’ « Idéal en soi »  à jamais inconnaissable pour nous humains ! ! !
Vous avez dit « mensonges » ? ! OUI, je persiste et je signe sans chicaner sur les termes, car on peut aussi baptiser autrement la pratique consistant à faire passer du plomb pour de l’or - un Idéal fictif pour l'Idéal ou Absolu « en soi » ! ! !

En conclusion, dans l’éventualité d’une réponse intellectuellement et philosophiquement étayée sur le fond, que vous seriez bien la première et la seule à avancer jusqu’ici, je vous remercie de votre attention et vous prie d’agréer, Madame, mes salutations distinguées.

Annexe : Texte, Mensonges et lâcheté des élites

 

                                                                                                                                                                                                          


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Raoul Sabas 232 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines