Magazine Cuisine

La quinzaine anglaise dernier tome, promenade dans le Commonwealth avec Béatrice aux commandes et pikelets pour tout l'monde !

Par Dorian
La quinzaine anglaise dernier tome, promenade dans le Commonwealth avec Béatrice aux commandes et pikelets pour tout l'monde !Depuis un moment la quinzaine britannique avait disparu mais sans dire au revoir... alors quand La quinzaine anglaise dernier tome, promenade dans le Commonwealth avec Béatrice aux commandes et pikelets pour tout l'monde !Béatrice de Le grain de sel de Poune m'a proposé de faire un tour par le Commonwealth, je me suis dit que c'était l'idée rêvée pour terminer ce petit tour chez ceux qui parlent la langue de Shakespeare... Merci Béatrice pour cette très bonne idée et direction le bout du monde avec elle !
Que sont-ces petits trucs des bébés-crêpes ? des Crumpets « ratés », des pancakes « rachitiques », des drop scones plutôt moches ? Non, des pikelets, réussis, délicieux tels qu’on peut les manger en Australie ou en Nouvelle Zélande, non mais des fois !
Ce qui m’a sans doute le plus énervée en métropole c’est que clairement ce qui pouvait venir du Pacifique côté Oz et Kiwi était certes exotique mais aussi bien jeune, pas fini, gentil mais bon, bizarre non ? … Tout n’était pas négatif, il y avait des trucs sympas à mon actif et des questions bien stupides, oui j’avais vu des vrais kangourous et des vrais koalas et des vrais requins et non, la Nouméa, ce n’est pas à côté de Tahiti, tous les australiens ne ressemblent pas à Crocodile Dundee…
Sur un plan culinaire, si j’ai dû faire face à des trucs surprenants « du lapin, vous mangez du lapin ! », des déceptions « beurk, vous appelez ça un lychee ! »… Il y a quelques recettes pour lesquelles les français métropolitains n’ouvraient la bouche que pour mieux engloutir : les scones, les brownies, les milk shakes, les cookies… et les pikelets !
La quinzaine anglaise dernier tome, promenade dans le Commonwealth avec Béatrice aux commandes et pikelets pour tout l'monde !J’avais enfin trouvé l’arme fatale qui faisaient taire les médisants… sauf que j’avais oublié les sujets de sa Royale Majesté qui ont considéré ces petites choses étranges avec un air circonspect et ont émis des hypothèses peu flatteuses genre crumpets pas assez épais, pancakes rachos, drop scones au mieux. Donc, on va être clair, les pikelets sont des petites crêpes levées qui se font cuire sans cercle sur une plaque ou dans une poêle que l’on déguste en Australie et en Nouvelle Zélande, au milieu des kangourous, des koalas et des kiwis s’il fait nuit vu que ce sont des oiseaux nocturnes (au passage, notons le nombre de points au scrabble !).
Ces pikelets font la joie des petits-moyens-grands du breakfast au tea, et se dévorent traditionnellement avec de la confiture de fraises (de Nouvelle Zélande), de la crème fouettée mais aussi du miel, des fruits frais… parce que nous ne sommes pas sectaires mais gourmands !
Une dernière précision, je ne sais pas si le Queensland s’appellera Kingsland si un roi succède à la reine… et juste pour illustrer que la notion de bout du monde perdu est une vue de l’esprit une petite carte « down under »…, vous noterez le centre du monde !Les pikelets La quinzaine anglaise dernier tome, promenade dans le Commonwealth avec Béatrice aux commandes et pikelets pour tout l'monde ! Pour environ 8 personnes- 2 tasses (= 300g) de farine « à gâteaux » sinon compter 1 cuillère à soupe de Baking powder- 1/8 tasse (=20g) de sucre roux- 1 pincée de sel- entre 1,5 et 2 tasses de lait selon la taille des œufs- 2 œufs battus- 2 cuillères à soupe de beurre fondu- au choix, de la vanille, de la cannelle…
Mélanger la farine, le sucre, le sel. Ajouter les œufs battus, le beurre et l’arôme choisi, incorporer avec le lait progressivement jusqu’à obtenir une pâte entre la pâte à crêpes épaisse et la pâte à gaufres. Faire chauffer une plaque ou une grande crêpière avec une noisette de beurre (ou pas !) et déposer des petits cercles de pâte à l’aide d’une cuillère à soupe. L’art des pikelets réside clairement dans le fait de réussir de jolis petits cercles de 5 à 6cm de diamètre et non des trucs « blobesques » bizarres. Quand ça fait des petites bulles et que le pikelet devient doré, on retourne comme une crêpe et on fait dorer le deuxième côté. Comme la pâte a tendance à épaissir au fur et à mesure, on peut la ramener à la bonne consistance en ajoutant du lait tiédi.
Servir avec ce que vous aimez, de la confiture, des fruits frais et même de la pâte chocolat noisettes. Enjoy !
Mais pourquoi, bon l'année prochaine je sens que ça va passer à un mois britannique, est-ce que je vous raconte ça...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dorian 13561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines