Magazine Cinéma

[R.I.P.] Dan O'Bannon ( 1946-2009 )

Par Charlyh

Et si j’ai pu ouvrir une section obsèques avec la mort de la jeune Brittany Murphy, comment passer à coté de celle d’une figure plus notable de ce cinéma fantastique que j’affectionne depuis mon adolescence :

http://www.overthinkingit.com/wp-content/uploads/2008/10/dan-obannon.jpg

DAN O’BANNON
( 30 septembre 1946, Saint-Louis, Missouri, USA -
17 décembre 2009, Santa Monica, Californie, USA )


Scénariste ayant commencé sa carrière cinématographique en compagnie de son ami Big John ( le John Carpenter des « ASSAUT » et « HALLOWEEN » à venir dans cette décennie des seventies ) sur leur film commun « DARK STAR, L’ETOILE NOIRE » tourné en 1974 pour 60 000 $ ( dans lequel il tiendra aussi le rôle du Sergent Pinback en même temps que les postes de superviseur des effets spéciaux, chef décorateur et monteur ), Daniel Thomas O’Bannon de son nom complet connaîtra surtout la gloire en étant l’un des pères fondateurs du mythique monstre alien le fameux « ALIEN, LE HUITIEME PASSAGER » avec le réalisateur Ridley Scott et l’artiste suisse H.R. Giger au design du monstre.
Effectivement, après un passage par la bande dessinée ( rédigeant en 1976 les scénarii de « L’Homme est-il bon ? » et de la courte histoire « The Long  Tomorrow » pour le dessinateur français Moebius, avec qui il a été approché par Alejandro Jodorowsky pour son adaptation jamais réalisée du « Dune » de Frank Herbert avec un Salvador Dali en Empereur mais aussi Orson Welles, David Carradine ou Amanda Lear, si, si ) et une participation aux effets visuels du « STAR WARS » de George Lucas en 1977, ce n’est qu’à partir de 1979 et le débarquement sur les écrans internationaux de cet « ALIEN » de Ridley Scott que le nom de Dan O’Bannon va résonner dans le firmament des stars du cinéma. Car si dans l’espace personne ne vous entend crier désormais toute la planète cinéma va retenir le nom de ce scénariste ( mais aussi consultant des designs visuels ). Son film précédent, « DARK STAR », sortant désormais, six ans après, le 9 juillet 1980, sur les écrans français, le succès d’« ALIEN » ayant quasiment multiplié alors par six ces 11 millions de budget depuis sa sortie en septembre 1979 en France.

S’enfermant ou se spécialisant dans le domaine fantastique et de la science-fiction, sa signature de scénariste continuera à fleurir sur des films comme « REINCARNATIONS » de Gary Sherman en 1981, deux segments du film d’animation « METAL HURLANT » de la même année, le « LIFEFORCE, L’ETOILE DU MAL » de Tobe Hooper en 1985, « L’INVASION VIENT DE MARS » du même Tobe Hooper l’année 1986 suivante et autres adaptation d’une nouvelle de Philip K. Dick « PLANETE HURLANTE » du québécois Christian Duguay en 1995 ( 1996 en France ) et l’étrange réinterprétation du mythe vampirique et consanguin «
Ces deux derniers films comptant dans leur casting l’acteur canadien Roy Dupuis ( revu dans la série « Nikita » ) pour l’anecdote, mais étant surtout les deux derniers jobs d’un grand scénariste que la maladie de Crohn ( maladie inflammatoire chronique du système digestif, se caractérisant par des crises de douleurs abdominales et de diarrhée, qui peuvent durer plusieurs semaines ou plusieurs mois – ce qui ne va pas améliorer les troubles de l’hypocondriaque que je peux être parfois ) s’aggravant aura éloigné des plateaux.

A noter dans les titres majeurs de sa filmographie ( qui compte tous les films issus de la franchise « Alien », de la quadrilogie aux deux crossovers avec l’autre monstre extraterrestre Predator, comme créateur du monstre et de personnages et ce en incluant cette prétendue prequel prévue pour 2011 sous la réalisation de Ridley Scott : film posthume de Dan O’Bannon ? ) une autre adaptation de Philip K. Dick, après « PLANETE HURLANTE » avec ce « TOTAL RECALL » du Mad Dutch Paulo Verhoeven qui explosa les rétines des spectateurs en 1990.
Mais surtout et aussi ce culte « RETOUR DES MORTS-VIVANTS » en 1985 dont il signa le scénario mais aussi la réalisation, y apparaissant comme caméo selon le site IMDB également.
Inspiré du film fondateur du mythe actuel des zombies, « LA NUIT DES MORTS-VIVANTS » de George Romero, ce « RETOUR » pourrait être vu comme une parodie plus que le film fondateur d’une saga parallèle faisant suite et écho à celle du Maitre Romero : ce « RETOUR » ayant été suivi de quatre suites ces 24 dernières années, auxquelles par contre le nom du réalisateur n’a jamais été associé. Et c’est peut-être un mieux pour cet élément constructeur et décisif d’un pan du cinéma fantastique et de ma contre-culture cinématographique, fantastique, d’horreur et bis.

Un petit bonhomme ne regardant plus jamais une échographie de la même manière en imaginant toujours voir surgir un truc de ce ventre et réclamant « more brains » depuis cette petite planète rouge sur lequel il rêve de se casser ayant eu la tristesse comme d’autres d’apprendre ce week-end que jeudi dernier Dan O’Bannon s’est éteint à 63 ans dans son lit d’hôpital à Santa Monica.
Et plutôt que de n’entendre personne hurler dans l’espace, il ne me reste plus qu’à rêver que cette étoile hollywoodienne brille parmi les autres, tout là haut.
Repose en paix, Dan O’Bannon, et merci pour tous ces cauchemars de mon enfance qui sont aujourd'hui mes rêves d'adulte…


Trailer de ce "RETOUR DES MORTS-VIVANTS", le film de Dan O'Bannon

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Tarek
posté le 24 décembre à 15:05
Signaler un abus

Dan O'Bannon était sans conteste un scénariste talentueux et émérite. Il a eu la chance prodigieuse de croiser le chemin de deux individus extraordinairement doués: Sir Ridley Scott ( mon réalisateur préféré dans la S.F) et Giger alias Moebius. Le fruit de leur vision commune a marqué et continuera à marquer des générations de cinéphiles. R.I.P.(ley) Dan.

A propos de l’auteur


Charlyh 59 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte