Magazine Cuisine

°ail & bouillon°

Par Cendrine

2010

Je vous souhaite à tous, une excellente année 2010,
que vos souhaits soient comblés,
qu'amour, gloire et beauté éclairent votre année,
que palourdes, boudins noirs et pâtés inondent vos tablées.
(Ah poésie quand tu me tiens!)

Et c'est avec l'ail que je vous propose de commencer cette nouvelle année... comment ça, on s'éloigne de la poésie? L'ail, pas glamour? L'ail cru, soit, mais quand il est cuit cela change tout... l'agression du palais laisse place à la douceur de la crème. Rien de tel que l'ail pour commence l'année banzaï*! (je vous avais prévenu, vers et proses sont avec moi en osmose...). Bref, arrêtons là ces élucubrations littéraires pour revenir à l'ail... dont les vertus sont nombreuses, parfois surprenantes mais probablement nécessaires, comme la protection contre le mal (largement utilisé dans le film l'exorciste) où l'ail est brandi comme un para'diable' contre les forces du mal... Mais la propriété essentielle de l'ail est qu'il est un antiseptique naturel puissant, permettant depuis des millénaires de lutter contre les épidémies (ou tout du moins de les limiter), qui est utilisé depuis l'Antiquité contre les piqures d'insectes et les morsures de serpents ou de scorpions (je sais, ce genre de bêtes n'est pas légion en France, et encore moins en Lorraine, mais sait-on jamais!)... bref plein de bonnes raisons pour en user et en abuser. Sachant qu'en plus l'ail a la particularité de lutter contre les virus et d'éliminer les parasites du corps, je pense qu'en cette période post-festive et mi-H1N1, ça ne peut pas faire de mal... bien au contraire!

* Banzai (en japonais 万歳, littéralement « dix mille ans », soit « longue vie ») est une exclamation japonaise utilisée logiquement lors de célébrations, d'événements heureux, de réceptions pour souhaiter des vœux de longévité, de bonheur à une tierce personne, à une communauté...  source Wilkipédia

Tourain à l'ail
pour 4 personnes
1 oignon, 6 gousses d'ail, 1 càs de graisse de canard, 2 càs de farine, 1l de bouillon fait avec 1 bouillon Kub, 2 œufs.

Émincer l'oignon. Faire fondre la graisse de canard dans une casserole et y faire suer l'oignon jusqu'à obtenir une belle couleur dorée. Y ajouter la farine, puis faire colorer en remuant. Ajoutez l'ail pilé et le bouillon de volaille. Porter à ébullition et laisser cuire environ 1/2 heure. Séparer les blancs des jaunes. Mélanger les jaunes d'œufs avec un peu de bouillon et verser dans la soupe; laisser épaissir quelques instants. Avant de servir, verser le blanc d'œuf légèrement battu dans la soupe bouillante et laisser le blanc se coaguler. Servir aussitôt avec des tranches de pain de campagne grillées.

tourain___l_ail_181109

Les +:

  • Verdict: une soupe tout en douceur et bien étonnante pour une petite lorraine comme moi, pour qui le goût de la cuisine à l'ail n'est pas vraiment familier.

  • Lors d'une ancienne escapade dans une table d'hôte à Saint Vincent Lespinasse dans le Tarn et Garonne, ou l'hôtesse nous avait préparé sur le pouce (puisque nous n'avions rien réservé) un tourain à l'ail et un confit de canard maison (rien que ça!), j'avais pu obtenir quelques indications sur la préparation du tourain... et croyez moi, la base de cette soupe était bien l'ail! En voulant la refaire (quelques 10 ans après!), je n'ai pas retrouvé la recette, du coup la recette originale vient du site marmiton, j'ai simplement augmenté la quantité d'ail... la recette préconisait 1 gousse, pour un tourain à l'AIL, je trouvais cela un peu juste.

  • On peut également dresser la soupe dans une soupière, dans laquelle on aura alterné des tranches de pain et du gruyère râpé dans le fond et que l'on laissera reposer 5 mn pour que le pain soit bien ramolli. Mais les trucs détrempés, c'est pas vraiment mon truc! 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cendrine 61 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines