Magazine Cuisine

Le même goût, sans le foin....

Par Claudeoliviermarti
Ce que je ne vous ai pas dit la semaine passée, c’est qu’à côté des carottes jaunes se trouvaient des Le même goût, sans le foin....topinambours…Ce mot me fait toujours sourire certainement à cause de sa consonance….un drôle de nom pour un « légume racine » encore assez méconnu, mais pourtant tellement intéressant.
La génération de nos grands-parents doit s’en souvenir sans nostalgie vue qu’il symbolisait des périodes de vaches maigres…Il revient ce pendant au goût du jour, en atteignant parfois des prix non justifiés (selon moi)..mais bon, une fois de temps en temps.
Si vous n’en avez jamais goûté, je devrais peut être l’appelé par son autre nom, qui vous parlera beaucoup plus question saveur : L’artichaut de Jérusalem ! Et c’est exactement ça ! Un goût agréable, mais présent d’artichaut !
J’aime beaucoup tremper les feuilles de ce dernier dans la vinaigrette, mais le plus intéressant reste toujours le cœur. Cependant, il faut le mériter, retirer patiemment le « foin » qui le protège pour enfin découvrir la partie charnue de la plante, le cœur. Alors qu’avec un topinambour, un bon couteau, un bon coup de main et hop, voila 500g prêts à l’emploi !
Il va très bien pour faire de la purée, j’ai continué sur ma lancée avec un velouté en entrée, en mariant ce tubercule au fromage de chèvre et aux noisettes torréfiées pour le croquant et merveilleux parfum
Velouté de topinambour au chèvre frais et aux noisettes
Le même goût, sans le foin....
------- Ingrédients (entrée, 4 pers.) -------
400g de topinambour, lavés, pelés et coupés de petits morceaux
½ petit oignon, émincé
Bouillon de légumes
1dl de lait
Sel et poivre
Fromage de chèvre frais (style Président, env. 40-50g)
1 peu de crème (selon votre envie)
1 poignée de noisettes concassées et torréfiées à sec
Huile de noisette
Herbes pour déco

---------- Préparation ----------
Temps de préparation : 15min
Temps de cuisson: 15min
Le même goût, sans le foin....Dans une casserole, faire chauffer une noix de beurre. Y faire revenir l’oignon et le topinambour pendant 1-2 min sur feux doux. Mouiller avec le bouillon de légumes (recouvrir) et laisser mijoter pendant env. 15min sur feux doux, pour que le topinambour soit cuit (piquer au couteau, il ne doit pas rester sur la lame). Rajouter un peu de bouillon pendant la cuisson si besoin.
Garder le jus de cuisson à côté, mixer le topinambour en ajouter le lait puis progressivement un peu du jus de cuisson jusqu’à obtenir la consistance désirée. Ajouté le chèvre, la crème et bien mixer. Passer le tout au chinois et réserver. Rectifier l’assaisonnement au besoin.
Au dernier moment, réchauffer le velouté, le transvaser dans les verrines, puis verser un fin filet d’huile de noisettes, les noisettes concassées torréfiées et les pousses. Il ne reste plus qu’à vous régaler !
---------- Bon appétit ----------
Le côté artichaut ressort très bien et se marie à merveille avec la noisette, qui amène un peu de croquant. Une entrée simple, bon marché et qui sort de l’habitude ! À vous de jouer !
---------- Le coin photo----------

Lumière: début de soirée, flash sb-900 tourné vers le plafond, RAW 14bits retravaillé par la suite. Même settings que pour la carotte jaune, la lumière est vraiment agréable (selon moi ;))
Objectif: Sigma 105 f2.8 ouverture max
Iso: 200 iso


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Claudeoliviermarti 3926 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines