Magazine Cuisine

Billet sans photo

Par Ericricou
Hier soir s'est déroulé le party de staff donné par mon employeur, les entreprises François Fortier (vous le savez sans doute, mais: Café Aux 4 Jeudis et Piz'za-za). J'ai bien réussi à masquer ma curiosité quant au menu, surtout quand j'ai appris qu'il serait préparé par l'équipe du restaurant Gy, nouvel arrivant sur la rue Laval. Je ne sais pas pourquoi, mais je m'en étais méfié jusqu'à maintenant: j'ai de la misère à faire confiance à un resto qui a un nom de deux lettres.
Ça a tout changé maintenant, et j'ai bien hâte d'y faire ma première visite (la dernière fois que j'y suis allé, c'était plein, bon). Si je me fie à mes souvenirs quelque peu bernés par le vin et la bouffe, on a été servi du poulet à l'orange, de la bavette de veau, du saumon au tandoori (je crois...), une autre protéine, de la polenta, de la ratatouille, une rillette de saumon, un tartare, des bouchées d'escargots emballées dans de la pâte phyllo et plusieurs autres petits mets que j'oublie malgré moi. Le tout a été servi comme buffet, donc ce n'est peut-être pas représentatif de la qualité initiale de chaque plat, mais c'était néanmoins excellent. La polenta était magnifiquement pénétré des saveurs de fromages et de poivre. Le poulet était succulent, tombant des os. Le tartare était très bien rendu, tendre et délicieusement assaisonnement, sans pour autant nous faire oublier qu'on mangeait de la viande. J'ai probablement mangé une douzaine d'escargots, où j'ai cru goûter un murmure de cannelle, jouant bien contre le salé.
Je n'en parlerai pas plus, afin de garder mes commentaires pour une visite disons formelle, mais je vous assure que cette visite aura lieu. C'est probablement un des plus beaux buffets duquel j'ai pu m'empiffrer.
Gy39 rue LavalHull

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericricou 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines