Magazine Cuisine

Raminagrobis

Par Olif

"Pour plaire au jeune prince à qui la Renommée

Destine un temple en mes écrits,

Comment composerais-je une fable nommée

Le chat et la souris?"

IMGP8738.JPG

Ce P'tit Grobis là ne s'appelle pas Ramina, à ma connaissance, mais Nicolas Chemarin. Jeune vigneron à Marchampt, là où les habitants sont surnommés les Grobis, va savoir pourquoi (mais il parait que c'est une longue histoire!?), Nicolas ne s'est pas destiné à être marchand, mais vigneron. Un futur dinosaure, parce que probablement le dernier à s'installer et reprendre de la vigne là-bas, à cet endroit précis. Formé à l'école de Claire et Fabio Gazeau Montrasi, du Château des Rontets, là où les vignes vibrent encore de plaisir d'avoir vu autant de gens cul nu par un matin frisquet d'octobre 2009, Nicolas Chemarin se trouve désormais à la tête d'un vignoble de 6 ha. Sa décision de se lancer définitivement dans la grande aventure vigneronne, il ne l'a pas prise sur un coup de tête, mais après avoir joué un temps au caviste à mi-temps pour Louis Tête. 6 ha, de quoi s'occuper à temps plein, surtout pour un petit Grobis.
Ses vignes se situent pour partie à Régnié (0,5 ha, sur le secteur de la haute Ronze) et à Marchampt (2 ha en Beaujolais-Villages). Il a depuis repris une parcelle à Morgon, au climat Les Charmes, sur Saint-Joseph, ainsi que d'autres vignes en Beaujolais-Villages. S'il n'est pas en bio, même s'il travaille les sols, c'est qu'une grande partie de son vignoble est extrêmement pentue et difficile à travailler. Ça le démange, et comme il a été à bonne école, nul doute qu'il franchisse le pas un jour ou l'autre. Les vinifications se font sans trop d'artifices, juste un peu de SO2 à la mise et une filtration ultra-légère, en passe d'être abandonnée à partir de 2009.
En plus de ce P'tit Grobis 2008, friand et gourmand, pas chattemitte pour un sou, j'ai eu l'occasion de goûter à un Régnié 2008 plutôt large d'épaules, poivré et bien structuré (la caractéristique de ce terroir de Haute Ronze, parait-il), ainsi qu'à un Morgon 2008 d'une grande buvabilité, plus fluide dans son expression, très digeste et séduisant.
IMGP8742.JPG

"Mais insensiblement, dans le tour que j'ai pris,

Mon dessein se rencontre , et, si je ne m'abuse,

Je pourrais tout gâter par de plus longs récits

Le jeune prince alors se jouerait de ma muse

Comme le chat de la souris."


Un jeune domaine que l'on suivra avec plaisir et assuidité.

Olif

P.S.: les extraits en italique et entre guillemets sont tirés de Le vieux Chat et la jeune Souris, de Jean de La Fontaine


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olif 15671 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine