Magazine Conseils

Chronolithes

Par Philippe Di Folco
C'est le genre de livre que j'aime dévoré en deux-trois heures, comme autrefois, quand on avait le temps pour soi, toute la vie devant soi, à l'ombre des pommiers, fin août, chez la grand-mère... enfin voilà, c'est de la SF, ça s'appelle Les Chronolithes et c'est signé Robert Charles Wilson.
Les descriptions de notre société à venir en 2020 sont ici assez troublantes de réalisme. On s'identifie rapidement à Scott, témoin du surgissement d'un monolithe en forme d'obélisque, de couleur bleu, non loin d'une plage de Thaïlande. D'où vient-il, etc. ? Le bloc comporte une inscription : "Hommage à la victoire en Asie de Kuin, 2040", soit dans vingt ans et trois mois.  On verse parfois un peu dans le catastrophisme : manque d'eau, de pétrole, etc. Au moins, Wilson en tire-t-il des conclusions avec rigueur. Les monolithes continuent d'apparaître et cette fois ravage tout : ici en plein coeur de Bangkok, là de Tokyo, puis de Pékin d'où un conflit nucléaire local, etc. Seul l'Occident semble épargné. Bien entendu. Mais bon, on passera sur cette propension à glisser dans les récits de SF de bons vieux réflexes nationalistes, identitaires ou matchistes : comme dans une série américaine bien qualibrée, l'héroïne, une scientifique spécialisée en "onde gravitationelle et autres particules élémentaires" est métisse, lesbienne et très indépendante. Les théories de Jung sont ici passées au tamis pour le meilleur (synchronicité, précognition etc.) et pas de petits extraterrestres verts à l'horizon. En dernière partie, ça traine un iota mais ça va, le résultat est troublant. Scott écrit là son journal : il commence lors de la première apparition du monolithe et se termine quand... Bon, on va pas raconter la fin. Pour les amateurs de paradoxes temporels et d'anticipation, c'est parfait.
Robert Charles Wilson, Les Chronolithes, tr. de l'américain par Gilles Goulet, Folio SF

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippe Di Folco 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte