Magazine Conseils

En passant rue du Regard

Par Philippe Di Folco
... surprenante exposition galerie L. J. Beaubourg (Paris), un travail intitulé "Swoon, Chris Stain, The Polaroïd Kidd", composé de trois ébauches de cabanes en bois, aux murs décorés de frises de motifs en papier blanc découpés, de madones, poissons, fantaisies animalières, et surtout de photos d'adolescents vivants dans les rues de Baltimore ("The Greatest City in America"), là sur un train en partance, ici entouré de chiens, de bouteilles vides. Le tout forme une fresque, un parcours sombre très impressionnant.
Hier soir, nous avons parlé du "droit à la parole limité" par quelques obscurs codiciles propres aux règleMENTS internes de certains établissements publics.
Ce matin, les journalistes sur France Info faisaient tous amende honorable au sujet des mouvements de grèves en se démarquant de la une du Figaro ("qui reste un très bon  journal"), qu'ils affirmaient trouver "exagérément dure pour la CGT et les éventuels casseurs affiliées aux représentants des travailleurs".
Ce matin encore m'est revenu la nécessité de croire à une propédeutique de la Joie : irréductible, irréfragable, incomputable et innommable.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippe Di Folco 18 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte