Magazine Cuisine

Quatre-vingt-dix-huitième participation aux TWD - Minis bundts marbrés au chocolat et à la framboise

Par Vibi

Quatre-vingt-dix-huitième participation aux TWD - Minis bundts marbrés au chocolat et à la framboise
Quatre-vingt-dix-huitième participation aux TWD - Minis bundts marbrés au chocolat et à la framboise Quatre-vingt-dix-huitième participation aux TWD - Minis bundts marbrés au chocolat et à la framboise
Quatre-vingt-dix-huitième participation aux TWD - Minis bundts marbrés au chocolat et à la framboise Quatre-vingt-dix-huitième participation aux TWD - Minis bundts marbrés au chocolat et à la framboise
Recette suggérée par Erin de When in Doubt... Leave it at 350
dans le cadre de ma quatre-vingt-dix-huitième participation aux TWD

Les Égyptiens de l’Antiquité recelaient d’étonnantes méthodes du travail de la pierre, mais l’Empire Grec s’éleva plus tard et mena la pierre naturelle vers de nouveaux sommets. Avec le marbre, les Grecs ont construit le Temple d’Artemis, une des merveilles du monde ancien. Avec ses 127 colonnes de marbre, chacune haute de cinq étages, il était très certainement la première des grandes structures de marbre. Il se tiendrait encore debout aujourd’hui, s’il n’avait pas été détruit par les civilisations conquérantes; seulement sa fondation et quelques colonnes subsistent de nos jours. Les Grecs ont continué le perfectionnement de leurs techniques d’extraction et de sculpture en construisant de monumentales structures telles que le Parthénon, l’Héphaïstéion et le Temple de Zeus. En fait, ont extrait encore le marbre utilisé pour ces mêmes édifices, sous le nom de Dionyssomarble. L’Empire Romain s’éleva à son tour à l’aube du 1e siècle. Les Romains utilisèrent intensivement le marbre et le granite. Ils étaient par-dessus tout, des constructeurs de routes et trouvèrent dans le granite, une pierre parfaitement adaptée au pavage. Les populaires bains publics étaient aussi construits en granite, mais les Romains l’utilisèrent aussi pour les colonnes; celles du Panthéon de Rome en témoignent. Alors que les Romains adoraient le granite pour sa durabilité et robustesse, ils aimaient par-dessus tout le marbre pour sa beauté. L’Empereur Auguste disait des villes qu’il avait conquises: «J’ai trouvé des villes de briques et les ai laissées de marbre.» Contrairement aux civilisations précédentes, les Romains construisaient leurs édifices à partir de briques et de mortier durable, qu’ils doublaient par la suite de plaques de marbre. Parce qu’ils ne se compliquaient pas la tâche en utilisant la brique pour leurs infrastructures, ils pouvaient ainsi les ériger plus rapidement. Ces techniques sont encore utilisées dans la construction de monuments, de musées et de d’immeubles importants, de par le monde entier. Les Romains extrayaient le marbre sur tout leur territoire, mais retrouvaient dans le marbre de Grèce les plus belles couleurs; celui de Cipollino de Karystos est encore aujourd’hui réputé pour sa superbe couleur verte. Durant la Renaissance, les techniques de construction et d’extraction s’améliorèrent encore plus et envahissèrent les maisons, les églises et les palais. La pierre naturelle continua de dominer les salles de bain et les sols, mais ne fut amenée dans les cuisines qu’aux temps modernes.
Quatre-vingt-dix-huitième participation aux TWD - Minis bundts marbrés au chocolat et à la framboise
Vestiges du Temple d'Artémis - Grèce
  • 2¼ tasses farine
  • ½ tasse amandes grillées hachées
  • 1 cuillerée à thé poudre à pâte
  • Pincée de sel
  • 1 tasse + 2 cuillerées à table beurre
  • 4oz chocolat noir haché
  • 1¾ tasse sucre
  • 4 œufs
  • 2 cuillerées à thé vanille
  • 1 tasse lait
  • ½ tasse framboises surgelées décongelées égouttées
Dans un bol, bien mélanger la farine, les amandes, la poudre à pâte et le sel, réserver.
Dans un plat allant au four micro-ondes, faire fondre le chocolat et les 2 cuillerées à table de beurre, pendant 60 secondes à puissance maximale, bien remuer à l’aide d’une maryse aussitôt afin d’obtenir un appareil lisse et crémeux, réserver.
Dans une grande jatte, à l’aide d’un batteur électrique, battre le reste du beurre et le sucre, jusqu’à aérés et mousseux, environ 3 minutes.
Ajouter la vanille et les œufs un à la fois, en battant une minute après chaque addition.
Ajouter les ingrédients secs aux ingrédients liquides en trois étapes et en alternant avec le lait.
Séparer en deux la préparation obtenue et ajouter le chocolat fondu dans une et les framboises dans l’autre, bien battre chacune des préparations.
Déposer les préparations par cuillerées à table, dans les 10 cavités d’un moule à minis bundts ou dans un grand moule à bundt préalablement beurrés (prendre soin d’alterner les cuillerées de chacune des préparations de façon à commencer le processus de marbrures).
Passer un couteau librement dans la pâte de manière à peaufiner les marbrures des bundts.
Faire cuire au four sur la grille du centre, à 350° pendant 20 à 25 minutes, ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre d’un mini bundt en ressorte propre (la cuisson d’un grand bundt prendra environ 65 à 70 minutes).
Laisser tiédir quelques instants avant de démouler.
Servir tièdes accompagnés de quelques cuillerées à table de framboises et un sirop de framboises à l'érable, ou au goût.
Source: Baking, From My Home to Yours -Dorie Greenspan - déclinaison
IMPRIMER CETTE RECETTE (sans photo)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vibi 521 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines