Magazine Sport

Présentation des playoffs de la NHL

Publié le 14 avril 2010 par Vinz

Dimanche soir, la saison régulière de la Ligue Nationale de Hockey sur glace s’est achevée. En beauté : la dernière place a été attribuée dans une rencontre entre les deux équipes qui la convoitaient. Finalement, dans les tirs aux buts, les Flyers de Philadelphie ont battu et éliminé les Rangers de New York.

Avant de parler des matches du premier tour des playoffs, je vous propose de revenir sur le bilan de la saison régulière.

NHL Stanley Cup

Les classements.

Conférence Est.

PJ G D DEP PTS DOM EXT BP BC DIFF D10 Série

* – Washington Capitals
82 54 15 13 121 30-5-6 24-10-7 318 233 +85 6-1-3 Lost 1

y – New Jersey Devils
82 48 27 7 103 27-10-4 21-17-3 222 191 +31 5-2-3 Won 2

y – Buffalo Sabres
82 45 27 10 100 25-10-6 20-17-4 235 207 +28 5-5-0 Lost 1

x – Pittsburgh Penguins
82 47 28 7 101 25-12-4 22-16-3 257 237 +20 5-4-1 Won 1

x – Ottawa Senators
82 44 32 6 94 26-11-4 18-21-2 225 238 -13 7-2-1 Lost 2

x – Boston Bruins
82 39 30 13 91 18-17-6 21-13-7 206 200 +6 6-3-1 Won 3

x – Philadelphia Flyers
82 41 35 6 88 24-14-3 17-21-3 236 225 +11 4-5-1 Won 1

x – Montreal Canadiens
82 39 33 10 88 20-16-5 19-17-5 217 223 -6 3-4-3 Lost 3

e – NY Rangers 82 38 33 11 87 18-17-6 20-16-5 222 218 +4 7-1-2 Lost 1

e – Atlanta Trashers
82 35 34 13 83 19-16-6 16-18-7 234 256 -22 3-5-2 Won 1

e – Carolina Hurricanes
82 35 37 10 80 21-17-3 14-20-7 230 256 -26 5-3-2 Lost 1

e – Tampa Bay Lightning
82 34 36 12 80 21-14-6 13-22-6 217 260 -43 6-4-0 Won 3

e – NY Islanders 82 34 37 11 79 23-14-4 11-23-7 222 264 -42 5-4-1 Lost 3

e – Florida Panthers
82 32 37 13 77 16-16-9 16-21-4 208 244 -36 2-6-2 Lost 2

e – Toronto Maple Leafs
82 30 38 14 74 18-17-6 12-21-8 214 267 -53 4-4-2 Won 1

Conférence Ouest

PJ V D DEP PTS DOM EXT BP BC DIFF D10 STRK

z – San Jose Sharks
82 51 20 11 113 27-6-8 24-14-3 264 215 +49 8-1-1 Won 3

y – Chicago Blackhawks
82 52 22 8 112 29-8-4 23-14-4 271 209 +62 6-3-1 Lost 1

y – Vancouver Canucks
82 49 28 5 103 30-8-3 19-20-2 272 222 +50 5-4-1 Won 1

x – Phoenix Coyotes
82 50 25 7 107 29-10-2 21-15-5 225 202 +23 5-3-2 Lost 1

x – Detroit Red Wings
82 44 24 14 102 25-10-6 19-14-8 229 216 +13 8-1-1 Won 3

x – Los Angeles Kings
82 46 27 9 101 22-13-6 24-14-3 241 219 +22 4-3-3 Won 1

x – Nashville Predators
82 47 29 6 100 24-14-3 23-15-3 225 225 0 6-3-1 Won 1

x – Colorado Avalanche
82 43 30 9 95 24-14-3 19-16-6 244 233 +11 3-5-2 Lost 3

e – St. Louis Blues
82 40 32 10 90 18-18-5 22-14-5 225 223 +2 6-3-1 Lost 1

e – Calgary Flames
82 40 32 10 90 20-17-4 20-15-6 204 210 -6 4-5-1 Lost 4

e – Anaheim Ducks
82 39 32 11 89 25-11-5 14-21-6 238 251 -13 5-2-3 Won 1

e – Dallas Stars
82 37 31 14 88 23-11-7 14-20-7 237 254 -17 6-4-0 Won 2

e – Minnesota Wild
82 38 36 8 84 25-12-4 13-24-4 219 246 -27 3-5-2 Lost 1

e – Columbus Blue Jackets
82 32 35 15 79 20-12-9 12-23-6 216 259 -43 3-4-3 Lost 5

e – Edmonton Oilers
82 27 47 8 62 18-19-4 9-28-4 214 284 -70 4-5-1 Lost 1

Légende :

* Meilleur bilan de la NHL (Trophée du Président)

z Meilleur bilan de la conférence

y Vainqueur de la division (classé automatiquement tête de série de 1 à 3)

x Qualifié pour les playoffs

e Eliminé

Analyse.

La conférence Est n’a pas réservé de grosses surprises : six des huit qualifiés de l’an passé sont présents. Seuls les Rangers (éliminés au dernier match) et les Hurricanes (qui n’ont jamais pu rattraper leurs 14 défaites initiales) sont absents. Mais les Senateurs et les Sabres sont de retour, ce qui n’est pas une surprise non plus.

Par contre, la hiérarchie a quelque peu changé. Meilleure formation à l’Est en 2009, les Bruins de Boston ont plongé au 6ème rang en raison d’une attaque déficiente (206 buts marqués, l’avant-dernier total de la NHL). A l’inverse, les Capitals ont fait parler la poudre (318 buts soit une moyenne de 3,87 buts par match). New Jersey et Pittsburgh sont à leurs rangs respectifs et s’affichent déjà comme les contestataires de l’ordre supposé en saison régulière. Les Penguins seront difficiles à détrôner.

Le succès des Capitals remonte au milieu de la saison passée. Mais l’été a été positif avec l’arrivée dans les cages de José Théodore, qui réalise une bonne saison et qui donne de la consistance à un poste aussi crucial que fragile à Washington. L’ancien portier du Canadien sera-t-il intraitable en séries ? L’autre élément-clé à Washington est la diversité des menaces : autour d’Oveckhin (109 points en saison régulière dont 50 buts), Backstrom (101), Semin (84) et même le défenseur Mike Green (76) le meilleur pointeur et de loin parmi les défenseurs. La question viendra de la possibilité des adversaires des Capitals à limiter l’impact des autres lignes offensives, ce qui mettra plus de pression sur celle du Tsar.

A l’Ouest il y a deux énormes surprises : la quatrième place des Coyotes de Phoenix. Équipe en faillite, rachetée par la NHL, qui aurait pu être délocalisée éventuellement, la formation dirigée par Dave Tippett a totalement déjoué les pronostics. Cette formation n’a pas de grosse star mais de très bons joueurs, autour du gardien russe Bryzgalov (42 victoires, 92% d’arrêts et une moyenne de buts encaissés à 2,29). L’autre surprise vient des Kings de Los Angeles, qui se qualifient aussi sans trop de problèmes. La structure de l’équipe est similaire à celle des Coyotes : pas de grosse pointure mais un excellent gardien, le jeune Jonathan Quick. Tant les Coyotes que les Kings attendaient une qualification depuis 2002. Un bail.

Les Red Wings de Detroit ont failli passer à la trappe. Pendant les deux tiers de la saison régulière, l’équipe a été menacée d’une élimination avant de faire la différence après la pause olympique. Du coup, l’équipe a largement cédé le titre de division aux Blackhawks de Chicago qui confirment leur progression depuis trois saisons. Malheureusement pour lui, Christobal Huet a connu bien des difficultés et c’est le Finlandais Niemii qui gardera les buts des ‘Hawks’ en séries.

Par rapport à l’an dernier, quatre équipes retrouvent les séries. Phoenix et Los Angeles mais aussi Nashville, après une saison manquée l’an passé. Dernier de la conférence Ouest en 2009, l’Avalanche a bien corrigé le tir en décrochant le dernier billet. Ni Calgary, ni Minnesota, ni Anaheim, ni Columbus n’ont pu se qualifier.

nhl

Présentation du premier tour.

Le premier tour de la NHL se déroule au meilleur des sept rencontres. Voici une présentation rapide des séries.

Présentation des playoffs de la NHL

Conférence Est.

NHL C Est

Washington Capitals (1) contre Canadiens de Montréal (8).

Une série totalement déséquilibrée à première vue. Mais le Canadien a gagné deux fois contre Washington en saison régulière et s’accroche à ça pour espérer créer la sensation. Franchement, j’ai du mal à y croire, surtout si l’équipe accorde une quarantaine de tirs aux Caps. Jaroslav Halak aura beau multiplier les exploits, il aura du mal à faire face. Les Capitals devraient gagner facilement (4 ou 5 matches).

Alex Oveckhin (8) et Tomas Fleischmann célèbrent un but contre Benoît Pouliot (en blanc) et le Canadien de Montréal. L'histoire se répétera-t-elle ? En 2009, Montréal avait déjà affronté la meilleure équipe à l'Est (Boston) et s'était fait sortir en 4 matches.

Alex Oveckhin (8) et Tomas Fleischmann célèbrent un but contre Benoît Pouliot (en blanc) et le Canadien de Montréal. L'histoire se répétera-t-elle ? En 2009, Montréal avait déjà affronté la meilleure équipe à l'Est (Boston) et s'était fait sortir en 4 matches.

New Jersey Devils (2) contre Philadelphie Flyers (7).

Derniers qualifiés de la saison, les Flyers peuvent jouer sur l’élan d’une victoire ultime. Ils devront arriver à sortir Martin Brodeur, Ilya Kovalchuk et Zach Parise  (38 buts). Ce duel aura du piment puisque les deux équipes jouent dans la même division. Les matches seront serrés mais je donne l’avantage aux Devils en 6.

Buffalo Sabres (3) contre Boston Bruins (6)

Le duel des gardiens de buts : Tuuka Rask des Bruins a encaissé 1,97 buts par match (et Tim Thomas le titulaire initial 2,56) ; Ryan Miller 2,22. Ce sont les deux meilleures moyennes de la ligue. On doit s’attendre à un match à bas pointages. Les Bruins ont un peu plus d’expérience et leur attaque limitée pourrait justement être moins un problème contre les Sabres. Buffalo sera un petit peu meilleur en 6 ou 7 matches.

Pittsburgh Penguins (4) contre Ottawa Sénateurs (5)

Les tenants de la Coupe Stanley sont largement favoris contre des Canadiens privés d’Alex Kovalev pour les playoffs. Il reste du beau monde à Ottawa mais les Penguins n’ont pas perdu de leur superbe. Il leur faut seulement un Fleury au niveau de 2009. Victoire des Penguins en 5 matches.

Conférence Ouest.

NHL C Ouest

San José Sharks (1) contre Colorado Avalanche (8)

Depuis quelques années, les Sharks trustent les premiers rangs de la conférence. Mais depuis ces mêmes années, ils échouent toujours lamentablement. L’arrivée de Dany Heatley permettra-t-elle enfin à Joe Thornton et Patrick Marleau de se « débloquer » en séries ? Contre l’Avalanche qui retrouve les phases finales, il n’est pas question de se louper. Mais justement, le Colorado n’est pas un adversaire assez expérimenté pour gâcher la vie aux Sharks, comme l’ont fait les Ducks l’an passé. L’équipe de San José devrait passer en 5 matches.

Chicago Blackhawks (2) contre Nashville Predators (7)

Avec l’arrivée de Kane et Toews, puis quelques renforts, les Blackhawks peuvent enfin espérer ramener une Coupe Stanley qui les fuit depuis 1961. Leur premier adversaire est idéal pour gagner en confiance. Les Prédateurs sont une bonne équipe mais pas assez pour poser de gros problèmes à Chicago. Ils seraient déjà heureux de gagner un match, ce que j’ai même du mal à imaginer. Chicago est favori pour le balayage et encore plus pour se qualifier.

Dustin Byfuglien de Chicago contre Pekka Rinne, le gardien des Predators. Les Blackhawks sont à la recherche d'une première Coupe Stanley en près de 50 ans et sont bien armés pour y parvenir.

Dustin Byfuglien de Chicago contre Pekka Rinne, le gardien des Predators. Les Blackhawks sont à la recherche d'une première Coupe Stanley en près de 50 ans et sont bien armés pour y parvenir.

Vancouver Canucks (3) contre Los Angeles Kings (6)

Avec Henrik Sedin, les Canucks ont le meilleur pointeur de la NHL (112 devant Oveckhin et Crosby tous deux à 109, excusez du peu). Avec Luongo, Vancouver espère avoir ce gardien qui fait gagner la Coupe Stanley. Le portier québécois surfera-t-il sur le succès olympique ? Certainement au premier tour. Les Kings redécouvrent les séries après 8 ans d’absence et ils auront du mal à soutenir la comparaison sur les 7 matches. Néanmoins Jonathan Quick sera un problème sauf si la pression d’une première fois le saisit. Vancouver passera en 4 ou 5 matches.

Phoenix Coyotes (4) contre Detroit Red Wings (5)

Le pire pour les Coyotes : affronter la machine la plus expérimentée de toute la NHL. De plus, Detroit est revenu de ses problèmes pour arracher la meilleure place possible. Et les champions sortants de l’Ouest seront les larges favoris de cette série, bien qu’ils n’aient pas l’avantage de la glace. Dur dur mais si ça pouvait permettre aux Coyotes d’avoir un public fidèle. En tout cas, l’équipe doit jouer avec l’esprit qui l’a animé pendant toute la saison régulière et compter sur la faiblesse relative de Detroit devant les filets. Ceci dit, je donne Detroit gagnant en 4 voire 5 matches.

Qui pour succéder aux Penguins de Pittsburgh, vainqueurs de la Coupe Stanley en 2009 ?  Les joueurs de la Pennsylvanie sont les premiers prétendants;

Qui pour succéder aux Penguins de Pittsburgh, vainqueurs de la Coupe Stanley en 2009 ? Les joueurs de la Pennsylvanie sont les premiers prétendants;

Image de prévisualisation YouTube

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vinz 627 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine