Magazine Cuisine

Un beau voyage

Par Oenotheque

« Heureux qui comme … » est-on immédiatement tenté de chanter quand on feuillette le dernier numéro de la revue Ulysse, consacré au vin. Un petit régal qui donne la bougeotte en nous emmenant dans un superbe voyage autour du globe, à la découverte de vignerons passionnés et passionnants : de la France au Japon, en passant notamment par Israël, le Maroc, les Etats-Unis, la Suisse (Lavaux, vignoble en terrasse classé patrimoine mondial de l'Unesco) et l'Australie. Contrairement à ce que laisse supposer le titre, la revue présente cependant peu de routes du vin, mais met plutôt des régions, des appellations ou des producteurs à l'honneur.

Ulysse139.jpg

Ulysse sort cependant des sentiers battus et nous montre les tendances émergeantes des régions visitées. Il ressort une nette propension à privilégier l’expression et donc le respect du terroir, y compris dans des pays dont la (récente) tradition viticole privilégiait plutôt les vins de cépage. Pas étonnant que les méthodes moins interventionnistes (agriculture raisonnée, biologique ou biodynamique) soient plus particulièrement mises en avant.

bernardetmarius.JPG

Bernard conduisant le percheron Marius

La Coulée-de-Serrant. Photo : Patrick Bard

Les reportages sont précédés par un entretien avec Claude Gilois (Vins du Monde). La mise en page est très soignée et certaines photos sont tout simplement magnifiques. Notamment celles de la Coulée de Serrant, avec de somptueux noirs & blancs de Patrick Bard, ou le portfolio en couleurs de Guillaume Rivière.

Les articles sont complétés par un guide qui donne des infos touristiques pratiques et des conseils de livres (également internationaux) et de ... musiques, du swinguant Stick McGhee en 1949 (Drinkin' Wine Spoo-Dee-O-Dee) au très groowy centrafricain Bibi Tanga et ses Selenites en 2010 (Red Wine), en passant par Otis Redding (Champagne and Wine), Eddie Floyd (Why is the Wine sweeter?) ou Goerges Brassens (Le vin), de quoi faire chanter les verres !

Ulysse, numéro d’avril-mai 2010. L’atlas des plus belles routes du vin. 122 pages. 4,90 €.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Oenotheque 733 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines