Magazine Cinéma

Kick-ass, de Matthew Vaughn

Par Missacacia
Kick-ass, de Matthew Vaughn
Film de de Matthew Vaughn (2010)
Avec Aaron Johnson, Christopher Mintz-Plasse, Mark Strong, Chloe Moretz, Omari Hardwick, Xander Berkeley, Michael Rispoli, Clark Duke, Lyndsy Fonseca, Evan Peters.
Dave est un jeune lycéen qui ne se fait pas remarquer, et qui se demande un jour pourquoi personne n'a pas encore eu l'idée de devenir super-héros depuis le succès récent des comics et autres films du genre. Il devient alors Kick-Ass la nuit, sauf que, sans pouvoir, ni une fibre naturelle d'un grand sportif, il se prend des coups, voire pire... Devenu célèbre en une nuit, il devient alors la cible de tueurs qui sévissent depuis des années dans la ville, il fera ainsi la rencontre de Big Dady et Hit Girl, deux autres super-héros venus l'aider.
Film vu en version française, à mon grand désarroi (je râle assez sur twitter et facebook à ce sujet-là, j'en rajoute juste une couche ici), Kick-Ass ne m'attirait pas plus que ça, n'ayant suivi que de loin toute la campagne qu'il y a eu, je m'imaginais un film qui parlais beaucoup de lui sans avoir vraiment de contenu. J'ai été agréablement surprise, tant pour l'histoire que ses personnages. Et ce n'est pas seulement pour son côté fun et kick-ass justement que le film m'a autant plu, il montre aussi une certaine tristesse autour de ses personnages, notamment pour le personnage principal, sans tomber non plus dans le pathétique. Juste cette envie de devenir quelqu'un d'autre, et ne plus être totalement invisible parmi tout le monde. Et par la même occasion, l'envie d'envoyer aussi bouler quelques crétins... Porter un masque peut donner des ailes, mais les coups qu'il se prend en retour sont plutôt violents, alors que tout le monde autour ferme les rideaux de sa fenêtre ou préfère filmer la scène avec son téléphone au lieu d'appeler les secours...
En plus de l'histoire autour de Kick-ass, il y a aussi celles de Hit Girl et son père Big Dady, où là, c'est plus le côté divertissant qui prime. Sauf qu'ils sont bien plus entraînés que le jeune lycéen. Le personnage que joue Nicolas Cage prépare cela depuis des années, sa fille sait se défendre mieux n'importe qui, et du haut de ses trois pommes ne paraît pas si... acharnée! Petit bémol, ce que j'ai trouvé moins réussi, ce sont les transitions entre les univers de Kick-ass et de Hit Girl. Une fois les deux mondes installés, le rythme baisse d'un niveau, souvent le cas avant une fin plus accrocheuse. Kick-Ass est donc un film bien distrayant, bourré d'humour et de scènes d'action, et avec des personnages attachants, interprétés par deux jeunes acteurs à suivre : Aaron Johson et Chloe Moretz prochainement dans Let me in, le remake de Morse. La bande son est tout aussi excellente, avec des reprises de Joan Jett (Bad Reputation, également générique de Freaks and geeks), Ennio Morricone, Prodigy et bien d'autres... A suivre la bande-annonce sous-titrée :

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Missacacia 320 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines