Magazine Cuisine

Biscuits "Chockablock"

Par Vibi

Biscuits
Biscuits Biscuits
Recette suggérée par Mary de Popsicles and Sandy Feet
dans le cadre de ma cent-unième participation aux TWD

«Chock-a-block» est un terme anglais qui signifie que les éléments d’un ensemble sont tellement serrés les uns contre les autres qu’il est impossible de les bouger. On pourrait traduire ce terme par l'image «plein à craquer». L’origine du terme est très ancienne et relève du vocabulaire nautique de la langue anglaise.
La déviation du mot «chock» n’est pas tout à fait claire, mais on croit que le terme viendrait de «chock-full» ou «choke-full» qui signifie «être plein à en étouffer». Cette expression date du 15e siècle et est d’ailleurs citée dans Morte Arthur, vers 1400: «Charottez chokkefulle charegyde with golde». Elle fut employée plus tard pour désigner les cales de bois (chocks) servant à maintenir les objets en place. Ces cales étaient autrefois utilisées sur les navires comme le suggère An Universal Dictionary of Marine, de William Falconer en 1769: Cale (chock), un type de taquet de bois servant à tenir en place un fût ou tout autre objet lourd, lorsque le navire est en mouvement. Aussi, «block and tackle» désigne le système de poulie utilisé sur les navires pour remonter les voiles, mais il est possible que cette expression vienne de ce fameux taquet utilisé ici pour vérouiller la poulie.
«Chock-a-block» est aussi une expression des militaires anglais de la Seconde Guerre Mondiale – «choka» ou «chocker», signifiant «être à bout», «en avoir ras le bol» ou encore «être déçu».
  • 1½ tasse farine
  • 1 cuillerée à thé poudre à pâte
  • ½ cuillerée à thé bicarbonate de sodium
  • Pincée de sel
  • ¼ tasse beurre à température ambiante
  • ¼ tasse shortening végétal
  • ½ tasse sucre
  • ½ tasse mélasse
  • 2 gros œufs
  • 1½ tasse flocons d’avoine
  • 1 tasse fruits séchés (canneberges, abricots, raisins secs, etc.)
  • 1 tasse noix hachées (pacanes, amandes, noix de Grenoble, etc.)
  • 2 tasses brisures de chocolat mi-sucré
Dans un bol, bien mélanger la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate et le sel, réserver.
Dans une grande jatte, à l’aide d’un batteur électrique, battre le beurre et le shortening jusqu’à crémeux.
Ajouter le sucre et continuer de battre jusqu’à mousseux et aéré.
Ajouter la mélasse, battre à nouveau jusqu’à bien incorporé.
Ajouter les œufs un à la fois en battant au moins une minute après chaque addition.
Ajouter les flocons d’avoine et le ingrédients secs, continuer de battre à vitesse réduite jusqu’à amalgamés.
À l’aide d’une maryse, ajouter les fruits secs, les noix et les brisures de chocolat, bien incorporer.
Déposer la pâte par cuillerée à table comble (ou un peu plus) sur une plaque de cuisson préalablement tapissée de papier parchemin (en prenant soin de laisser un espace d’environ 1’’ entre chaque biscuit).
Faire cuire au four sur la grille du centre, à 325° pendant 15 à 18 minutes ou jusqu’à légèrement dorés.
Laisser tiédir quelques instants avant de servir ou de ranger dans un contenant hermétique.
*Donne environ 2 douzaines de très gros biscuits ou 3 douzaines de biscuits moyens.
Source: Baking, From My Home to Yours - Dorie Greenspan - déclinaison
IMPRIMER CETTE RECETTE (sans photo)
Image Hosted by ImageShack.us

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vibi 521 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines