Magazine Culture

Rompez, Hogan ! (16)

Publié le 10 mai 2010 par Hongkongfoufou

Par Hong Kong Fou-Fou

klink.jpg
L'autre jour, j'ai été donner mon sang. Ce n'était pas vraiment un don, d'ailleurs, plutôt un troc, puisque j'ai eu en échange un verre de jus d'orange et un sandwich au pâté (très bon, même si à 9h du matin c'est un peu indigeste). C'est la raison pour laquelle j'ai commencé à donner, en fait : la bouffe. Pendant le service militaire, si on donnait, on avait droit à un repas supplémentaire. Plus une sieste, au lieu d'aller faire de l'O.S. (ordre serré, pour tous les planqués qui ne connaissent pas les joies de l'armée) dans la cour de la caserne. Et depuis, je donne mon sang. Mais n'allez surtout pas croire que c'est par altruisme, par générosité. Pas du tout. Le sandwich au pâté mis à part, j'aime également me dire que des gens transfusés ont un peu de moi en eux. Je suis un vampire à l'envers, quoi. Avant le don, on remplit des tas de papiers, pour savoir si on ne s'est pas fait récemment tatouer le portrait de Che Guevara dans le dos (réponse : non), si on ne passe pas ses samedis soirs dans la backroom du Fucking Blue Boy (réponse : non), si on n'a qu'un seul partenaire sexuel (réponse : malheureusement, oui), etc. Et il y a une dernière question : Acceptez-vous que votre sang soit utilisé pour un usage non thérapeutique ? J'ai coché "Oui". Mais ça veut dire, quoi, en fait ? Que mes 400 ml de bon sang bien rouge, de bon krowi, comme on dit dans Orange mécanique, risquent d'être utilisés pour refaire les niveaux d'un des Rolling Stones dans une clinique suisse ? Ou qu'ils pourraient être répandus sur une jeune vierge dans les catacombes de Paris, au cours d'un rituel satanique ? Ou encore, pour faire du boudin ? Hmmm, il faudra que je me renseigne, la prochaine fois...

Sinon, pour passer du coq à l'âne (et le mot âne prend ici tout son sens), j'ai croisé l'autre jour dans la rue un groupe de jeunes. Leur conversation a attiré mon attention. L'un des jeunes : "Ca y est, j'ai envoyé mon dossier pour Sicrète". L'ensemble des autres jeunes : "Naaaaan ??? Trop dément !". J'avais devant moi un type d'une vingtaine d'années, qui semblait normal, et qui voulait participer de son plein gré à la prochaine saison (c'est comme au foot, à part que c'est le public qui décide du joueur qui écope d'un carton rouge) de Secret Story sur M6. Je me demande quel pouvait être son secret ? "Je répète tous les soirs dans ma cave avec mon groupe, et on va être encore plus énormes que les Beatles, les Who et les Rolling Stones réunis. Nous serons le sang neuf du rock du 21ème siècle" ? Mmouais, ça m'étonnerait. Et puis il est gentil, le garçon, mais il n'a pas lu le paragraphe précédent, ou quoi ? C'est moi, le sang neuf du rock ! Voilà d'ailleurs qui ferait un bon secret : "Je suis le fournisseur officiel en sang frais des vieilles stars hâves et exsangues du rock".

Les jeunes étant décevants, parlons d'un vieux. Noel Gallagher, qui est né quelques mois après moi, va être de nouveau papa, quelques mois après moi aussi. Je suis bien content pour lui, mais ça ne va pas accélérer la sortie de son album solo, tout ça. Enfin, il pourra toujours l'appeler (What's the story) morning nappy ?...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hongkongfoufou 2062 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine