Magazine Culture

Part Chimp: “Thriller”

Publié le 25 mai 2010 par Hallorave

Part Chimp: “Thriller”

Artwork au goût douteux, nom d’album plus que suspect, temps de latence équivoque entre deux sorties, Part Chimp n’aura rien fait pour se faciliter la tâche. Et pourtant, ce “Thriller” se pose là, monolithe noir taillé dans la distorsion la plus baveuse et massive qui soit, mur de son tutoyant le jouissif avec une élégance et un rien-à-foutre profondément excitant. Car si l’on peut trouver une caractéristique bien propre au quatuor londonien, ce sera sans hésiter le fait que ces types aiment jouer avec tes tympans en tournant les potards de manière honteusement directe dans le rouge. Deux guitares, une basse, une batterie, le tout joué à fond les ballons, avec ce type d’électricité débordante de partout, chaos sonore poutrale mais pleinement orgasmique. Mais attention, ce bordel reste néanmoins organisé, avec ce qu’il faut comme mélodies pernicieuses pour te retourner totalement le cerveau, quand ce ne sont pas ces coups de butoirs incessants distribué à l’envie par un batteur-bûcheron savoyard ne relâchant quasiment jamais la pression sur son infortuné kit. C’est gorgé de fuzz, ça part dans tout les sens, ça dégage même une forte odeur de désert (“Trad”, pôle position, riff punitif): tu l’auras compris, Part Chimp aime faire du bruit, mais toujours parsemé avec noblesse et attention de subtiles mélodies histoire de t’aider à tenir le coup.

 Et au milieu de ce boxon, une voix. Celle de Tim Cedar, six-cordistes en chef, voix posée, branlos comme jamais. Une voix qui tente de s’extirper lascivement du mur de son orchestré par ses collègues, détachée, limite déconnectée, à la manière d’un Jay Mascis dont le Dinosaur Jr aurait subit une mutation accentuant au maximum son côté crade et noisy. C’est ce contraste entre cette vague de son proprement inarrêtable, submergeante, étouffante et cette voix qui peine à sortir du tout, tranquille, organe vocal auquel on se raccroche au milieu de ce tourbillon d’incessantes vibrations qui me met costamment un genou à terre. Une bonne grosse boule de feu bien aveuglante, un album qui fait du bien par où ça passe, et si tu veux réellement détruire ce qui te reste d’audition, c’est direction la scène que tu te dois d’aller car c’est précisément là que le quatuor londonien ne fait simplement pas de cadeaux.

Part Chimp: “Thriller”

Part Chimp – Thriller (2009, Rock Action)

  1. Trad
  2. ffff
  3. Dirty Sun
  4. Sweet
  5. Tomorrow Midnite
  6. Today 2
  7. Today 3
  8. Super Moody
  9. Starpiss

Part Chimp



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • SCANDINAVIAN R'N'R, part. one

    SCANDINAVIAN R'N'R, part.

    PART. ONE Du fait d'avoir écrit un billet sur le nouveau projet musical de Nicke "Hellacopters" Andersson, IMPERIAL STATE ELECTRIC, cela m'a donné envie d'écrir... Lire la suite

    Par  Tommygunn
    CULTURE, MUSIQUE
  • Jeudi frivole - part 6

    Jeudi frivole part

    Chaque jeudi... Un extrait de film, une scène, une image... Les plus beaux baisers, les scènes les plus hots, les moments interdits, volés, drôles, romantiques... Lire la suite

    Par  Camillefantasme
    CULTURE
  • La part du mort

    part mort

    de Yasmina KhadraEn voulant empêcher la justice algérienne de gracier un dangereux psychopathe, le commissaire Llob va devoir se plonger dans l'histoire tragiqu... Lire la suite

    Par  Krri
    CULTURE, LIVRES
  • Ma part de toi

    part

    "Ne m'imposez point une jalousie que je n'ai guère ressentie... Sachez que tous ceux que mon bien-aimé aime sont mes bien-aimés aussi"Dans quelle chambre de ta... Lire la suite

    Par  Mayday
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Video Violence part 2

    Video Violence part

    genre: gore (interdit aux - 16 ans)année: 1987durée: 1h15l'histoire: Howard et Eli ont l'idée de proposer une émission trash basée sur des vidéos violentes... Lire la suite

    Par  Olivier Walmacq
    CINÉMA, CULTURE
  • Vite et nulle part

    Vite nulle part

    de Grazia VerasaniDans la chaleur étouffante du mois d’août à Bologne, une ville où, comme le dit la chanson des Smiths, tous foncent "vite nulle part",... Lire la suite

    Par  Krri
    CULTURE, LIVRES
  • La part d'ombre

    Les impromptus littéraires... un blog d'écriture que j'avais répéré chez Leiloona.Je me lance ! Le thème est "la part d'ombre".Voici mon texte :La semaine... Lire la suite

    Par  Clarac
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Hallorave 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines