Magazine Culture

connan mockasin - please turn me into the snat

Publié le 08 juin 2010 par Chino
connan mockasin - please turn me into the snat
Perdu dans un univers légèrement barré, le groupe de Connan Mockasin se shoote aux mélodies pop nourries au LSD. Ajoutez à cela la petite voix de gargouille du chanteur et vous pourrez vous aussi goûter à cette drôle de sensation oscillant entre béatitude et bad trip que l'on éprouve à l'écoute de leur disque.
Il y a une question qui me taraude le ciboulot depuis que j'ai écouté cet album et plus précisément son single It's Choade my Dear (en vidéo ci-dessous) : Ont-ils pompé l'introduction de Melody du vieux Lucien pour cette chanson ?! La similitude est tout de même frappante, non ? Ou c'est moi qui tripe ? Bref, "Please turn me into the snat" (2010 - Phantasy Sound) ne se résume heureusement pas à ce débat de poinçonneurs pointilleux.
En six années d'existence cette formation d'origine néo-zélandaise a évolué aussi bien au niveau de son line up que du son. A ses débuts, le groupe possédait un répertoire plutôt dédié au blues et cela s'entend d'ailleurs dans leur musique actuelle. L'instrumentation est recherchée et que le rythme soit lent ou plus rapide, elle n'en reste pas moins entêtante.
Mais ce qui fait réellement le charme - si on peut dire cela ainsi - de ce groupe c'est la voix bizarroïde de son chanteur Connan Hosford. Une voix de creep que l'on croirait sortie tout droit d'un dessin animé. En fait je m'aperçois qu'elle ressemble super fort à celle de Dexter, le rouquin qui bidouille dans son laboratoire. Mais avec une dose d'héroïne en plus.

leur espace
leur site
acheter "Please turn me into the snat"

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chino 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines