Magazine Culture

Special lettres nordiques : mankell et edwardson tuent leurs héros

Par Albrizzi

Le prochain salon du livre de Paris (qui se tiendra en mars 2011) fera honneur à la littérature nordique. Entendez par-là les lettres danoises, suédoises, norvégiennes, islandaises et finlandaises. Hasard des calendriers, parmi les romanciers présents, deux pointures du polar nordique mettent fin à leur série mythique. Est-ce vraiment la "der des der" que nous suivrons les aventures des commissaires Wallander et Winter ? Ces morts présument-elles pour les romanciers d'une envie de ranger leur plume ou de tourner la page sur des séries qui finissent par les cannibaliser ?

Henning Mankell (au Seuil) dans son prochain roman (à paraître le 21 octobre) L'homme inquiet. Ce sera le neuvième et dernier épisode de la série "Wallander".
Le commissaire Wallander a réalisé ses rêves : il vit à la campagne avec son chien, est devenu grand-père d'une petite-fille, Klara. Cependant, très vite, le ciel s'obscurcit : l'autre grand-père de Klara, un ancien officier de marine, disparaît après avoir évoqué avec Wallander la guerre froide et les sous-marins russes qui sillonnent les eaux territoriales suédoises. Puis c'est au tour de la grand-mère, l'épouse de l'officier. Dans cette intrigue sur fond d'espionnage, Wallander mène l'enquête parallèlement à celle de la police de Stockholm et des services secrets. Inexorablement, le commissaire sombre, rattrapé par la maladie d'Alzheimer.

Seuil en profite pour rééditer l'intégrale des enquête de l'inspecteur Wallander. Le 4 novembre, sortira l'Opus 1 (Meurtriers sans visage, Les chiens de Riga, La lionne blanche).

Ake Edwardson (chez J.-C. Lattès) avec Le dernier hiver prévu pour le 8 septembre signera la dernière enquête du commissaire Erik Winter.
Un matin de décembre, une patrouille de police est appelée dans un appartement de Vasastan. Un homme y est découvert en état de choc, à côté de sa compagne, morte depuis plusieurs jours. Quelques temps plus tard, même scène avec un autre homme aux côtés de sa femme étouffée. Les deux suspects sont-ils coupables ou le fruit d'une malédiction, d'une manipulation ou d'une drogue ?

Parmi les livres à ne pas manquer cet automne :

Purge de Sofi Oksanen (Stock, La Cosmopolite), qui, selon Nancy Huston est "un vrai chef d'oeuvre, une merveille" (à paraître le 25 août).




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Albrizzi 56 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines